Moins de voitures, plus d'humour : première bande-annonce explosive pour le spin-off de "Fast and Furious"

Sorties
DirectLCI
PREVIEW - Dwayne Johnson et Jason Statham s'échappent de la saga de bolides le temps d'un film qui s'annonce dans la lignée de ceux que The Rock a fait jusqu'à présent. De l'action pure mêlée à des saillies pleines d'autodérision. Ne cherchez plus, on tient déjà avec "Hobbs & Shaw" le blockbuster vainqueur du box-office l'été prochain.

Leurs personnages avaient aimé se chercher des poux dans "Fast and Furious". Ils vont cette fois devoir cohabiter. Dwayne Johnson et Jason Statham font équipe dans "Hobbs & Shaw", le premier film dérivé de la saga de bolides - dont le neuvième opus est attendu en salles en 2020. Une association qui a tout pour plaire à en juger par l'avant-goût offert par la première bande-annonce, dévoilée vendredi 1er février. Moins de bolides et plus d'humour, le blockbuster coche toutes les cases des long-métrages qui ont fait le succès de The Rock jusqu'à présent. Plus c'est gros, plus ça passe. Et tant pis pour la cohérence. L'essentiel est d'en mettre plein les yeux.

Le pitch ? Luke Hobbs (Dwayne Johnson) et Deckard Shaw (Jason Statham) sont contraints de s'associer pour arrêter Brixton (Idris Elba), un "bad guy" nouvelle génération qui se décrit comme "l'avenir de l'évolution humaine", à la fois résistant aux balles et "surhumain". Alors forcément, ça explose dans tous les sens, ça détruit des murs à mains nues et ça tire sur tout ce qui bouge. The Rock nous offre même un remake de son précédent film "Skyscraper" en se jetant du haut d'un immeuble pour rattraper Idris Elba, parti descendre en rappel - mais sans corde, le détail est d'importance - avec Vanessa Kirby ("The Crown", "Mission : Impossible - Fallout" ) sur le dos.

Mais plus que leurs gros bras, c'est leur sens de la répartie qui nous impressionne. Les vannes fusent entre les deux spécialistes de film d'action, apportant une touche de fraîcheur à un genre qui en manque cruellement. La "touche Dwayne Johnson", sans équivoque - sa société de production "Seven Bucks" est aux manettes - , qui fait autant sourire qu'il "sauve le monde". "J'essaie de le faire pour la quatrième fois", rappelle-t-il dans la bande-annonce. Pour découvrir son ultime tentative, il faudra attendre le 7 août. Objectif pour "Hobbs & Shaw" ? Faire aussi bien que les deux précédents films de la saga "Fast and Furious" qui ont chacun dépassé le milliard de recettes au box-office mondial. L'occasion aussi pour l'acteur le mieux payé de l'histoire à Hollywood de prouver que son costume de Midas n'est pas usurpé.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter