Théâtres, cinémas : le spectacle doit continuer malgré le couvre-feu

Théâtres, cinémas : le spectacle doit continuer malgré le couvre-feu

Malgré la plaidoirie du ministre de la Culture Roselyne Bachelot, le verdict est tombé. Pas de dérogation pour la culture. Salles de spectacle et cinémas devront baisser le rideau avant 21H, alors, ils s'organisent pour limiter les pertes.

Fermer à 21H est une double peine pour les théâtres, déjà contraints par les mesures de distanciation. En moyenne, un tiers des places sont condamnées en salle. Pour Jean-Marc Dumontet, directeur de théâtres, l'heure est au combat. "Il faut faire face. Il faut se relever dans la difficulté. Il faut affronter cette adversité. Et malgré ce couvre-feu, il faut continuer à vivre" se motive-t-il.

Sur scène depuis quelques semaines, François-Xavier Demaison se dit sonné, mais plus que jamais vissé sur ses planches. Des représentations au plus tard à 19H, des matinées le dimanche, ... Les solutions avancées par les organisateurs induisent la solidarité des spectateurs. Les salles de cinéma doivent, elles aussi, s'adapter. Nombreuses sont celles qui ont modifié les horaires de programmation des films. Elles parient désormais sur la première séance.

C'est toute la filière du spectacle qui doit s'organiser au pied levé pour prévenir un à un les clients des changements.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 16/10/2020 présenté par Audrey Crespo-Mara sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 16 octobre 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

LE WE 20H

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un responsable européen suggère d'abandonner le vaccin AstraZeneca

Aveugle depuis 10 ans, un homme recouvre la vue grâce à une première mondiale

États-Unis : "avalé" par une baleine, un pêcheur en ressort indemne

Covid-19 : les contaminations repartent à la hausse au Royaume-Uni, la faute au vaccin AstraZeneca ?

EN DIRECT - Euro : contre les Français, il ne faut toujours pas "être gentil, gentil, gentil"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.