VIDÉO - De "Love Actually" à "Coup de foudre à Notting Hill", Richard Curtis nous livre les petits secrets de ses scènes cultes

Sorties

LOVE IS IN THE AIR - Génie de la comédie romantique, le scénariste Richard Curtis est la plume qui a offert à des millions de sentimentaux les plus belles romances sur grand écran de ces 25 dernières années. Aujourd'hui allié au réalisateur Danny Boyle pour "Yesterday" en salles le 3 juillet, il livre à LCI quelques anecdotes croustillantes sur cinq de ses scènes les plus emblématiques.

Il a bien failli ne jamais caster Hugh Grant, "car il était trop beau". Cette confidence faite hors caméra a lancé de la plus belle des manières notre rencontre avec Richard Curtis. Son nom ne vous dit rien ? Pourtant, vous n'avez pas pu passer à côté de ses films. "Love Actually", c'est lui. "Coup de foudre à Notting Hill", "Quatre mariages et un enterrement", "Good Morning England", "Il était temps" et les deux premiers "Bridget Jones", c'est encore lui. Rien que ça.

Le scénariste britannique, né en Nouvelle-Zélande en 1956, est aussi talentueux qu'il est sympathique, n'hésitant pas à plonger dans ses souvenirs personnels pour évoquer son travail. Il s'associe au tout aussi brillant Danny Boyle pour "Yesterday", l'histoire d'un jeune musicien qui peine à réussir et se réveille dans un monde où personne ne connaît les Beatles. Sauf lui.

Je crois que j'ai essayé toute ma vie de faire ce que les Beatles ont fait- Richard Curtis

L'occasion pour Richard Curtis d'écrire une nouvelle histoire d'amour entre notre chanteur en devenir Jack (Himesch Patel) et sa meilleure amie Ellie (Lily James) qui, si elle n'évite pas quelques clichés, mettra du baume au cœur à tous les spectateurs lors de la sortie en salles du film le 3 juillet. "Les Beatles sont une énorme inspiration pour moi. C'était d'ailleurs le thème de ma soirée d'anniversaire il y a huit semaines", s'amuse-t-il. 

"Je crois que j'ai essayé toute ma vie de faire ce que les Beatles ont fait. Quand vous écoutez leur musique, vous entendez quelque chose de plutôt intelligent et réel mais cela vous rend heureux, cela vous donne envie de faire la fête et vous fait penser que la vie va s'améliorer. J'ai toujours voulu que mes films aient cet effet-là", nous explique-t-il.

Voir aussi

On défie quiconque de dire qu'il est en effet resté de marbre devant Julia Roberts complètement mise à nu devant Hugh Grant (encore lui !) qui lui demande simplement de l'aimer dans "Coup de foudre à Notting Hill". Une scène culte dont Richard Curtis nous a révélé un détail qui nous avait échappé. Il est revenu également sur quatre autres de ses films majeurs. Pour notre plus grand plaisir !

Lire et commenter