Hollande : "Jusqu’au mois de mai, je serai là pour assurer la protection des Français"

Le 13 novembre 2015, trois bombes explosaient aux abords du Stade de France, alors que les Bleus rencontraient l’Allemagne, marquant le début d'une nuit d'horreur. Ce vendredi, à l'occasion du match France - Suède, François Hollande a répété sa détermination à combattre le terrorisme.

Il y a presque un an jour pour jour, le 13 novembre 2015, trois kamikazes se faisaient exploser aux abords du Stade de France, alors que les Bleus rencontraient l’Allemagne. Trois explosions entendues pendant la rencontre et qui pousseront François Hollande, parmi les spectateurs, à se faire exfiltrer. L’explosion de ces bombes a marqué le début d’une longue nuit d’horreur dans la capitale, où 130 personnes ont perdu la vie.


Pour leur rendre hommage, François Hollande était ce vendredi de retour au Stade de France pour la rencontre France-Suède.  "Il faut se souvenir […] pour ceux qui sont morts et aussi pour tous ceux qui ont survécu", a-t-il martelé. Le chef de l’État a également répété sa détermination à vaincre le terrorisme. "La menace est toujours là, mais nous serons plus forts".

"Tant que je serai président"

"Tant que je serai président jusqu’au mois de mois prochain, je ferai en sorte de rassembler les Français, a enfin conclu le président de la République. Jusqu’au mois de mai je serai là pour assurer la protection et la cohésion des Français. "

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Les attentats du 13 novembre, deux ans après

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter