A la fin, Monfils a tout gâché

A la fin, Monfils a tout gâché

TENNIS - Rapidement mené deux sets à rien dans son quart de finale mercredi soir face à Andy Murray, le Français est ensuite parvenu à recoller au score. Mais, inexplicablement, Gaël Monfils a explosé en fin de match (4-6, 1-6, 6-4, 6-1, 0-6). Il n'y a plus de Français en lice à Roland-Garros.

Original, même dans la défaite. Très mal embarqué dans son quart de finale face à Andy Murray, Gaël Monfils, qui s'est fait balader durant les deux premières manches, a ensuite paru capable de renverser ce match. Et de réaliser un des plus beaux exploits du tennis tricolore porte d'Auteuil. Tendu et visiblement fatigué, le temps qu'a mis "La Monf'" pour reprendre son souffle à l'issue du premier set perdu semblait être un bon indicateur de son état de forme, Monfils est pourtant parvenu ensuite à inverser la vapeur.

A la faveur d'un troisième set, dès le début duquel il n'a pour une fois pas offert son premier jeu de service à l'Ecossais, où on a enfin retrouvé ce joueur capable de se battre sur toutes les balles et de faire vibrer le public de Roland-Garros. Serrant de nouveau le poing et haranguant la foule, le dernier Français encore en lice dans le tournoi a retrouvé son jeu que l'enjeu, plus qu'un Murray pragmatique mais pas dans le tennis de sa vie, avait inhibé.

On a longtemps cru à une interruption du match à cause de la nuit

Dans le quatrième set, la défense tout-terrain du n° 8 mondial, qui jusque-là avait écœuré Monfils, a alors volé en éclat sous les coups de boutoir du n° 3 tricolore, classé n° 28 à l'ATP. Au point qu'à la vitesse où les jeux ont défilé pour le chouchou du public, on se demandait même si le Parisien n'allait pas plier l'affaire avant la nuit.

Mais voilà, inexplicablement, alors que Murray a demandé plusieurs fois à l'arbitre d'interrompre la rencontre pour stopper l'hémorragie, c'est bien l'Ecossais qui a déroulé dans la cinquième manche. Plus du tout dans le coup, le Français a alors plongé. Son regain de forme ayant pourtant entretenu l'illusion. Comme celle de penser qu'un joueur arrivé sans le moindre repère sur un tournoi du Grand Chelem pouvait rêver de l'emporter. Dommage, car on y avait un peu cru.


 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 436.167 nouvelles contaminations en 24 heures

Maroc : le parquet antiterroriste ouvre une enquête après "l'assassinat" d'une touriste française

Grève des enseignants : à quoi faut-il s'attendre pour la manifestation ce jeudi 20 janvier ?

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 19 janvier

Disparition de Gaspard Ulliel : qui est sa compagne Gaëlle Pietri, mère de leur fils Orso ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.