À Pékin, Jo-Wilfried Tsonga pris de vertiges à cause de la pollution ?

À Pékin, Jo-Wilfried Tsonga pris de vertiges à cause de la pollution ?

SPORT
DirectLCI
TENNIS - Jo-Wilfried Tsonga a été éliminé ce lundi au premier tour du tournoi de Pékin par Andreas Haider Maurer. Dans le deuxième set, le seizième mondial a été pris de vertiges et a dû faire appel aux médecins. La forte pollution présente dans la capitale chinoise pourrait en être la cause.

“Je ne peux pas calculer si j’ai assez d’oxygène ou pas”. Après sa défaite, lundi, au premier tour de l’Open de Chine face à l’Autrichien Andreas Haider-Maurer (6-7, 6-2), le Français essayait d’expliquer les vertiges qu’il a ressentis au cours du deuxième set. "J'étais comme étourdi. C'est arrivé comme ça, subitement, après une course. Je suis revenu jouer un retour et me suis senti un peu étourdi. J'espère que ce n'est rien d'important. Mais je n'ai pas perdu à cause de ça, j'ai perdu parce que je n’ai pas été bon"

Ne pas faire d’effort à l’air libre

Ausculté sur le bord du court par les médecins, qui ont vérifié ses pulsations cardiaques, le seizième mondial avait eu, un temps, l’intention d’abandonner. Bien qu’il n’ait fait aucune allusion à cela, la pollution dans la capitale chinoise pourrait être la cause de ces vertiges. En effet, le niveau de particules fines présentes dans l’air se situait à 360 points (sur une échelle de 500) selon les instituts d’études. Un niveau dangereux pour la santé. À tel point qu’il est recommandé de ne pas faire d’effort à l’air libre…

À LIRE AUSSI
>> Le revers de dingue de Jo-Wilfried Tsonga face à Wawrinka

Sur le même sujet

Lire et commenter