A Wimbledon, Djokovic reverdit !

A Wimbledon, Djokovic reverdit !

TENNIS - A 27 ans, le Serbe a remporté son septième titre du Grand Chelem après trois finale perdues consécutivement. Lundi, il récupérera ainsi sa place de numéro 1 mondial.

Il y a sept ans que Roger Federer et Novak Djokovic ne s'étaient pas rencontrés en finale d'un Grand Chelem. Une autre époque, durant laquelle le Suisse était l'omnipotent du circuit et avait balayé le Serbe en trois petits sets à l'US Open.

Mais les temps ont changé. Depuis 2012, le septuple vainqueur de Wimbledon n'a plus gagné un tournoi majeur. C'était déjà dans la capitale anglaise. La crainte de voir Federer remonté comme un coucou était donc légitime. Plus en difficulté sur sa mise en jeu que ''Djoko'', le numéro 4 mondial a réussi à serrer le jeu sur son service et sauver deux balles de première manche dans le tie break, avant de conclure sur son unique occasion. Un hold-up en substance.

Federer a peut-être manqué une dernière occasion de gagner un Grand Chelem

Malgré cette position favorable, il n'y avait rien d'illogique à voir Federer craquer d'entrée lors du second set, tant il était constamment dominé dans l'échange. Oui mais voilà, il ne sait pas s'il regagnera un jour un Grand Chelem. Alors, même mené dans la quatrième manche, quand son adversaire s'apprête à servir pour le match, le roi est parvenu à debraker. Et même à sauver une balle de match.

Le vent avait alors changé de sens. Federer ''était facile'', quand Djokovic se trouvait dans le dur. A 3-3, le Suisse obtenait même une balle de break sur le service du futur n°1 mondial. Le tournant du match, qu'il ne parvenait pas à convertir.

Derrière, le septuple vainqueur de Wimbledon craquait sur son propre service, qui avait été jusque-là son point fort. ''Je voulais remercier Roger. C'est un immense champion dont je respecte la carrière. Merci de m'avoir laissé gagner", lâchait le futur papa à son adversaire, faisant rire l'assemblée.
L'histoire retiendra que le plus besogneux l'a emporté et que Federer a peut-être manqué sa dernière occasion de s'imposer dans un tournoi majeur.

 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Zemmour multiplie les attaques contre Le Pen, qui réplique

Présidentielle 2022 : sur LCI, Marine Le Pen dénonce la "division" et les "propos outranciers" d'Éric Zemmour

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

REVIVEZ - OM-PSG : malgré deux buts refusés et un carton rouge, Marseille et Paris se quittent dos à dos dans ce "Classique"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.