Accident de Jules Bianchi : des hélicoptères pour éviter de revivre ça ?

SPORT
FORMULE 1 - Trois semaines après le terrible accident de Jules Bianchi lors du GP du Japon, la Fédération internationale automobile réfléchit à ce que ce type de drame ne puisse pas se reproduire. Une société suisse vient d'ailleurs de lui proposer d'utiliser des hélicoptères plutôt que des tracteurs-grue pour dégager de la piste les monoplaces accidentés.

Plus jamais ça. Très choqué par les circonstances et la violence de l'accident qui a placé Jules Bianchi entre la vie et la mort le 6 octobre dernier, le monde de la F1 tente de trouver une solution pour accroître encore la sécurité autour des circuits. Car au Japon, alors que la monoplace d'un autre pilote était en train d'être dégagée du bord de la piste par un tracteur-grue, celle du jeune Français est allée s'encastrer à pleine vitesse sous le véhicule de dégagement.

Déjà testé à Dubaï en 2005

Un drame que la Fédération internationale de l'automobile ne veut plus revivre et qu'une société suisse pourrait à l'avenir éviter. En effet, selon le journal helvétique Blick, l'entreprise d'hélicoptères Air Zermatt a proposé à la FIA de ne plus évacuer les voitures accidentées par voie de terre mais par les airs.

Une idée pas si folle que ça puisqu’un dispositif identique avait été mis en place par cette même société à Dubaï lors d'une manche d'A1 Grand Prix (une de Coupe  du monde de course auto). "L’accident [de Jules Bianchi] aurait pu être évité avec notre système d’évacuation, car il n’y aurait eu aucun véhicule de dépannage sur la piste", estime notamment Jürgen König, représentant d’Air Zermatt.

EN SAVOIR +
>> Vidéo : les images impressionnantes de l'accident de Jules Bianchi
>> Alain Prost pointe "une erreur du commissaire"

Sur le même sujet

Lire et commenter