Affaire des paris suspects : deux mois de prison avec sursis et 10.000 euros d'amende pour les frères Karabatic

SPORT

HANDBALL – Trois jours après le sacre mondial de l’équipe de France de handball, Nikola Karabatic et Luka Karabatic ont été condamnés à deux mois de prison avec sursis et 10.000€ d'amende par la cour d’appel de Montpellier dans l’affaire des paris suspects sur le match Cesson-Montpellier.

Le verdict est tombé. Initialement condamnés en juillet 2015 à respectivement 15.000 et 10.000 euros d’amende pour escroquerie contre la Française des jeux et accusés d’avoir truqué le match Cesson-Montpellier le 12 mai 2012, Nikola et Luka Karabatic ont été fixés sur leur sort. Tout juste auréolés de leur titre de champion du monde, les deux frères ont finalement écopé de deux mois d'emprisonnement avec sursis et 10.000€ d'amende par la coup d'appel de Montpellier.

Nikola et Luka Karabatic, ainsi que 14 autres prévenus, avaient été accusés d'être impliqués dans des paris s'élevant à 100.000 euros, pour des gains estimés à 300.000 euros. Ces mises portaient alors sur le résultat à la mi-temps de cette rencontre perdue contre Cesson, qui tentait d'éviter la relégation, alors que Montpellier avait déjà été sacré champion de France.

Voir aussi

"Je suis étranger à tous ces paris", avait assuré en novembre 2016 Nikola Karabatic à la barre lors du procès en appel, niant tout trucage du match. Selon l'international français, c'est sa compagne Géraldine Pillet qui avait parié sans lui en parler préalablement et utilisé son portable à son insu pour télécharger des applications liées à ces paris. Dans le même temps, son frère Luka a en revanche reconnu avoir parié avec sa compagne Jennifer Priez, évoquant la "bêtise d'un jeune joueur".

Lire et commenter