Agression de Kheira Hamraoui : "Elle est traumatisée", affirme son avocat sur LCI

Agression de Kheira Hamraoui : "Elle est traumatisée", affirme son avocat sur LCI

INTERVIEW - Deux semaines après l'agression de sa cliente, l'avocat de la footballeuse Kheira Hamraoui prend la parole sur LCI. Un entretien dans lequel il revient sur l'état physique et psychologique de la joueuse du PSG, ainsi que les motifs probables de son passage à tabac.

"Ma cliente est dévastée. Elle ne va pas bien du tout, elle est sous le choc." Dans un entretien accordé à LCI ce mercredi, l'avocat de la footballeuse Kheira Hamraoui est revenu sur l'agression de sa cliente. L'internationale française de 31 ans a été rouée de coups dans la nuit du 4 au 5 novembre alors qu'elle rentrait avec sa coéquipière Aminata Diallo d'un dîner organisé par leur club. La joueuse a été frappée sur les jambes avec une barre de fer par deux hommes qui ont pris ensuite la fuite. Les photos de ses blessures, que LCI a pu récupérer, témoignent de la violence des coups.

"Mme Hamraoui a eu du mal à reprendre le chemin des terrains. Hier, elle a dû annuler l'entrainement prévu, car elle avait du mal à marcher", déplore Maître Saïd Harir. 

De lourdes séquelles psychologiques

Au-delà de ces blessures physiques, qui l'ont contrainte à ne pas jouer lors du match Lyon-PSG du championnat de France, Kheira Hamraoui souffre d'un lourd traumatisme psychologique, selon son avocat. "Elle est traumatisée. (...) Elle est suivie par un psychologue, par un médecin et par le PSG", affirme-t-il, précisant que sa cliente a désormais deux gardes du corps mis à disposition par le PSG.

"Elle a peur de sortir seule, de reprendre entrainement... (...) Je vous laisse imaginer le choc, la détresse. Elle se pose beaucoup de questions : mais qui peut être derrière tout ça ? Qui peut me vouloir autant de mal, m'écarter des terrains de football ? Elle se pose toutes ses questions et j'ai espoir qu'on puisse y répondre un jour. Nous accordons toute notre confiance à la police judiciaire." L'enquête sur son agression a été confiée lundi à un juge d'instruction.

C'est navrant qu'on puisse la réduise à sa condition de femme en évoquant une éventuelle relation adultérine.- Maître Saïd Harir, avocat de Kheira Hamraoui

Alors que la piste de la vengeance amoureuse est étudiée, il ne fait aucun doute, pour l'avocat de Kheira Hamraoui, qu'il s'agit plutôt d'une agression motivée par une rivalité sportive. "On ne voit pas d'autre alternative. On a visé ses jambes alors qu'elle est footballeuse professionnelle. Elle est revenue de Barcelone pour intégrer le PSG et vient de faire son retour en équipe de France il y a un mois."

"Elle est une figure du football professionnel français. C'est navrant qu'on puisse la réduise à sa condition de femme en évoquant une éventuelle relation adultérine", estime-t-il par ailleurs, indiquant que la femme d'Eric Abidal, Hayet Abidal s'exprimera sur ce point. Celle-ci a demandé mardi à être entendue par les enquêteurs "afin de faire cesser la rumeur", car elle n'a "rien à voir avec ces faits", selon son avocat.

Le nom d'Eric Abidal, ancien défenseur de l'Olympique lyonnais et du FC Barcelone, puis directeur sportif du club catalan de 2018 à 2020, est apparu dans la procédure après que Kheira Hamraoui a indiqué aux enquêteurs que sa puce de téléphone portable était "au nom de son ex". Les enquêteurs ont établi qu'Eric Abidal en était le titulaire.

Lire aussi

Dans un communiqué publié mardi par Maître Saïd Harir, Kheira Hamraoui a demandé "instamment à ce que sa vie privée soit respectée, tout comme son choix de garder le silence dans cette épreuve difficile". Malgré la publication d'informations "a priori couvertes par le secret" de l'instruction, la joueuse "accorde toute sa confiance aux enquêteurs qui doivent pouvoir mener leurs investigations sereinement afin d'appréhender les mis en cause dans les meilleurs délais"

À terme, et dès que cela sera possible, assure son avocat, Kheira Hamraoui a "la ferme intention de regagner son poste pour continuer de représenter les couleurs de son équipe avec fierté".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : 13 cas détectés parmi les passagers qui ont atterri aux Pays-Bas

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.