Alina Zagitova, première médaille d'or de la Russie sous bannière olympique

PREMIÈRE - Ce vendredi, la très jeune patineuse russe Alina Zagitova a conquis les juges de la patinoire olympique de Gangneung et remporté l'or olympique aux dépens de sa compatriote Evgenia Medvedeva. Elle devient la première athlète russe à être sacrée sous bannière olympique lors de ces Jeux de Pyeongchang.

La valeur n'attend point le nombre des années. A peine âgée de 15 ans, la patineuse russe Alina Zagitova s'est emparée de cet adage ce vendredi pour en faire une réalité. Au terme d'une prestation majestueuse, la native d'Ijevsk a illuminé le Palais des Glaces de Gangneung, devenant la première médaillée d'or de la Russie sous la bannière olympique lors de ces JO 2018 de Pyeongchang. Et ce au grand dam de sa compatriote Evgenia Medvedeva, 18 ans, double championne du monde, d'Europe et de Russie (2016, 2017) et favorite du programme.


Les athlètes russes ont ainsi du attendre quatorze jours de compétition pour voir se profiler la première marche du podium. Une longue attente qui contraste fortement avec l'insolente réussite russe lors des Jeux de Sotchi il y a quatre ans, décrochant pas moins de 31 médailles, 11 en or, 11 en argent et 9 en bronze. Des performances incroyables qui seront finalement ternies par la révélation du scandale de dopage institutionnalisé par la fédération russe lors de ces Jeux olympiques.

Médaillée sous la bannière olympique avant de défiler sous le drapeau russe ?

Vêtue d'une tunique rouge à strass dorés, Zagitova s'est illustrée sur la  musique du ballet Don Quichotte, faisant pleuvoir une nuée d'oursons en peluches sur la glace coréenne. A égalité dans le programme libre avec Medvedeva avec un score de 156,65, l'adolescente élancée a pris le dessus sur sa "rivale" grâce à son programme court proche de la perfection, réalisé ce mercredi. Si sa précocité suscite l'admiration, elle n'est pas la patineuse la plus jeune à être sacrée aux Jeux olympiques. En effet, lors des JO 1998 de Nagano, l'Américaine Tara Lipinski avait remporté la médaille d'or avec quelques semaines de moins que Zagitova. 


La jeune athlète recevra son précieux métal dans la soirée à Pyeongchang, le tout dans une ambiance quelque peu particulière, l'hymne et le drapeau russe ne prenant pas place lors de la cérémonie. Elle pourrait néanmoins défiler sous la bannière russe ce dimanche lors de la cérémonie de clôture des JO, le CIO se réunissant ce vendredi après-midi pour décider de lever ou non la suspension de la fédération russe.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Jeux olympiques d'hiver 2018 : le monde a rendez-vous à Pyeongchang

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter