Athlète de l'année : la nomination de Justin Gatlin ne passe pas

Athlète de l'année : la nomination de Justin Gatlin ne passe pas

POLÉMIQUE - Le sprinteur américain Justin Gatlin concourt au titre d'athlète de l'année. Une nomination qui fait des vagues, alors que le champion olympique du 100 mètres en 2004 a été suspendu quatre ans pour dopage.

Le sprinteur Justin Gatlin a réalisé début septembre la meilleure performance mondiale de l'année sur 100 mètres en avalant la ligne droite en 9'77'' lors de la réunion de Bruxelles. Une performance de choix, qui lui vaut notamment d'être nominé pour le titre d'athlète IAAF de l'année. Problème, l'Américain âgé de 32 ans traîne derrière lui une suspension de quatre ans, entre 2006 et 2010, pour utilisation de testostérone.

Un sportif convaincu de dopage peut-il être distingué comme l'athlète de l'année par la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) ? Cela pose "un gros problème" à Sebastian Coe, double champion olympique du 1500 mètres (1980, 1984) aujourd'hui vice-président de l'IAAF. "Tout ce que je peux dire, c'est qu'il a été autorisé à concourir", a d'abord indiqué Coe, ce mardi à Londres, avant de se montrer moins diplomate. "Je ne suis pas particulièrement à l'aise avec ça, et je pense que vous seriez surpris si je disais que je m'en réjouissais. Personnellement, j'ai un gros problème avec ça", a poursuivi la légende vivante de l'athlé, rappelant qu'il estimait "depuis longtemps que, notamment les stéroïdes anabolisants, mais également les produits dopants ou permettant la prise de muscle, ont un effet à long terme".

Hartlng refuse d'en être

Le Britannique n'est pas le seul à s'émouvoir de la nomination de Gatlin, champion olympique sur 100 mètres en 2004 et ancien co-recordman du monde de la distance. Dimanche, c'est un autre athlète en lice pour la distinction individuelle, l'Allemand Robert Harting, champion olympique du disque en 2012, qui a carrément demandé à l'IAAF son retrait de la liste des nominés. "Je suis heureux de ma nomination, mais je me retrouve aux côtés d'un (athlète) reconnu coupable de dopage dans le passé, et pour cette raison, j'ai demandé à être retiré de la liste", a-t-il fait savoir.

Difficile, dans ce contexte, d'imaginer Justin Gatlin être distingué, le 21 novembre prochain en marge du gala annuel de l'IAAF qui se tiendra à Monaco. L'espoir est en revanche permis pour Renaud Lavillenie, qui a battu le record du monde du saut à la perche en franchissant 6,16m en février , et Yohann Diniz, champion d'Europe du 50 kilomètres marche avec un record du monde à la clé . Les deux Français figurent en effet parmi les dix athlètes masculins sélectionnés par l'IAAF pour recevoir le titre d'athlète de l'année.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Protection des journalistes à Gaza : Macron va appeler Netanyahu "ces prochains jours"

Gérald Darmanin sera aux côtés des policiers qui manifesteront le 19 mai

EN DIRECT - Covid-19 : 22.749 personnes hospitalisées, dont 4189 en réanimation, la baisse se poursuit

La Mexicaine Andrea Meza sacrée Miss Univers, Amandine Petit aux portes du top 10

Covid-19 : moins de 100 décès en 24 heures en France, une première cette année

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.