Athlétisme : ces petits jeunes qui vont (peut-être) tout gagner aux championnats du monde de Pékin

SPORT

FUTURS GRANDS - Ils ont entre 18 et 23 ans et visent déjà la victoire. Découverte des jeunes pousses de l’athétisme mondial qui pourraient bien créer quelques surprises, ou confirmer pour certains, lors des Mondiaux qui débutent ce vendredi soir à Pékin.

Dans le Nid d’oiseau de Pékin, ils feront un peu figure de poussins. Mais sur la piste des championnats du monde, qui débutent ce soir dans la capitale chinoise, les gamins de l’athlé risquent de voler dans les plumes de leurs aînés. Ils sont nés entre 1992 et 1997, ont encore des allures d’adolescents pour certains, et pourraient bien garnir leur palmarès. Metronews vous présente 12 futurs grands du stade.

Trayvon Bromell, 20 ans (Etats-Unis)
Spécialité : 100 m
Pourquoi il peut gagner : Il est le 3e sprinteur le plus rapide de l’année, derrière Justin Gatlin et Asafa Powell. Le gamin a avalé la ligne droite en 9.84 sec., alors qu’il n’avait encore que 19 ans. Autrement dit, il est le plus rapide coureur de moins de 20 ans de l’histoire.

Omar McLeod, 21 ans (Jamaïque)
Spécialité : 110 m haies
Pourquoi il peut gagner : Deuxième performeur de l’année, il pourrait surprendre son monde. Comme lors des derniers championnats de Jamaïque où il a pour la première fois franchi la barre des 13 secondes (en 12.97 sec.) alors que son précédent record était de "seulement" 13.21 sec. Il s'agit du troisième meilleur chrono de l'histoire pour un athlète de moins de 22 ans, derrière ceux de Liu Xiang et de Dayron Robles.

Wayde Van Niekerk, 23 ans (Afrique du Sud)
Spécialité : 400m
Pourquoi il peut gagner : Bon coureur de 200 m, le Sud-africain est encore plus performant sur le tour de piste. Troisème meilleur chrono de l’année – loin d’Isaac Makwala, mais à un cheveu de Kirani James un autre “jeunot” – il devrait logiquement lutter pour le titre.

Nijel Amos, 21 ans (Botswana)
Spécialité : 800 m
Pourquoi il peut gagner : Médaillé d’argent aux jeux Olympiques de Londres, recordman du monde junior et deuxième performeur mondial en 2015, le très jeune coureur fait clairement figure de favori. A condition de ne pas se faire surprendre par le Bosnien Amel Tuka, comme ce fut le cas au meeting de Monaco.

Yomif Kejelcha, 18 ans (Ethiopie)
Spécialité : 5000 m
Pourquoi il peut gagner : Champion du monde junior l’an dernier, Kejelcha a fait plus que confirmer cette année. Le jeune homme a tout simplement signé le meilleur temps de la saison (en 12'58"39). Et dire qu’il vient tout juste de fêter ses 18 ans.

Shawnacy Barber, 21 ans (Canada)
Spécialité : saut à la perche
Pourquoi il peut gagner : Tout en haut de la perche mondiale il y a Renaud Lavillenie. Un peu plus bas, on retrouve le jeune Barber, 5,93m cette saison. Surtout, le Canadien n’en finit plus de de grimper les échelons (il a établi fin juillet un nouveau record national), et pourrait espérer profiter d’une contre-performance du Français.

Keshorn Walcott, 22 ans (Trinidad et Tobago)
Spécialité : lancer du javelot
Pourquoi il peut gagner : Un vent nouveau souffle sur une discipline longtemps dominée par les pays du Vieux continent. Le meilleur lanceur de l’année 2015, Julius Yago, est kenyan, et son dauphin, Keshorn Walcott, est trinidadien. Ce dernier est d’ailleurs tout sauf un inconnu pour les spécialistes : en 2012, il est devenu, à 19 ans, le plus jeune champion olympique de l'histoire de la discipline. Et le deuxième non-européen.

Gianmarco Tamberi, 23 ans (Italie)
Spécialité : saut en hauteur
Pourquoi il peut gagner : Il a sauté à 2,37 m cette saison, soit 4 centimètres de moins que l’intouchable Mutaz Essa Barshim. Malgré tout, le fantasque italien est capable de belles choses et pourrait accrocher un podium à Pékin. Voire plus, s’il se rase entièrement la barbe.

English Gardner, 23 ans (Etats-Unis)
Spécialité : 100 m
Pourquoi elle peut gagner : Régulière et performante, la deuxième sprinteuse la plus rapide de la saison (10.79 sec) – derrière Shelly-Ann Fraser-Pryce (10.74 sec) – tentera de faire mieux qu’il y a deux ans à Moscou. Elle avait alors échoué au pied du podium d’une course remportée par… Shelly-Ann Fraser-Pryce.

Shaunae Miller, 21 ans (Bahamas)
Spécialité : 200 m, 400 m
Pourquoi elle peut gagner : Deuxième coureuse de l’année derrière Francena McCorory sur 400 m, Shaunae Miller est en pleine progression. Le 9 juillet dernier à Lausanne, pour la première fois de sa carrière elle a bouclé le tour de piste en moins de cinquante secondes (49.92 sec). Elle s’alignera aussi sur 200 m où elle aura fort à faire pour devancer Allyson Felix.

Maria Kuchina, 22 ans (Russie)
Spécialité : saut en hauteur
Pourquoi elle peut gagner : Avec 2 mètres franchis à Monaco mi-juillet, la jeune Russe est en forme. Et elle sait gérer les grandes compétitions : en mars dernier, à Prague, elle est devenue championne d’Europe en salle.

Christin Hussong, 21 ans (Allemagne)
Spécialité : lancer du javelot
Pourquoi elle peut gagner : Lors des championnats d’Europe espoirs, début juillet à Tallinn (Estonie), elle a tout simplement écrasé la concurrence. Avec un jet à 65,60 m (7e performance mondiale de l’année), elle a devancé de 8 mètres sa dauphine, Kateryna Craft. Un gouffre dans la discipline.

EN SAVOIR + >> Retrouvez notre dossier sur l'athlétisme

Lire et commenter