Athlétisme : Compaoré champion d'Europe de triple saut

Athlétisme : Compaoré champion d'Europe de triple saut
SPORT

MEDAILLE - Benjamin Compaoré, 27 ans, a remporté le concours de triple saut grâce à une première marque à 17,46. Il est le premier Tricolore sacré dans cette discipline. Pascal Martinot-Lagarde, favori du 110 m haies, termine au pied du podium mais profite de la disqualification de son compatriote Bascou pour prendre le bronze.

Il était attendu comme une des principales chances de médaille, et même de titre pour l'équipe de France. Benjamin Compaoré n'a pas mis bien longtemps à s'affirmer comme l'homme fort de ce concours. Le triple sauteur de 27 ans a réussi un premier bond à 17,46 mètres, jeudi soir, marque jamais dépassée par ses concurrents en premier desquels le Russe Adams, 2e avec 17,09 m. Le natif de Bar-le-Duc, en Lorraine, n'a d'ailleurs pas eu à effectuer son sixième et dernier saut après l'ultime échec d'Adams, venu aussitôt le féliciter pour son succès. C'est le troisième titre pour l'équipe de France après Lesueur (longueur) et Mekhissi (3000 m steeple).

Rapinier, il a manqué 3 centimètres

Et à 27 ans, Compaoré l'a bien méritée, sa médaille. Champion du monde junior en 2006, il a ensuite eu plus de mal à intégrer le Top 5 d'une compétition majeure (5e des Europe en 2010 à Barcelone), améliorant progressivement ses performances entre les blessures récurrentes. Et jeudi, il a établi son nouveau record personnel, au meilleur des moments, pour devenir le premier Français champion d'Europe de triple saut. Yoann Rapinier termine lui au pied du podium, avec un saut à 17,01 m, contre 17,04 pour le 3e, le Russe Fyodorov.

PML passe à côté de sa finale... mais finit bronzé !

Facile (trop?) lors de sa demi-finale, Pascal Martinot-Lagarde a pour sa part manqué sa finale du 110 mètres haies, dont il était pourtant favori. La faute, d'abord, à un très grand Shubenkov (Russe), qui a conservé son titre aisément. Et à deux haies, que le recordman de France a fait chuter, témoins d'une course loupée et terminée à la 4e place. Juste derrière l'autre Français Dimitri Bascou, 27 ans, qui semblait remporter le bronze, sa première médaille dans une compétition majeure.

Sauf que Bascou a été disqualifié a posteriori ! En effet, le Martiniquais a posé un pied dans le couloir de son adversaire après la dernière haie, à cause d'une perte d'équilibre. Disqualifié, il a été mis hors-course. Pascal Martinot-Lagarde termine donc troisième à l'issue d'une soirée riche en rebondissements, après la disqualification de Mahiedine Mekhissi, pourtant vainqueur du 3000 m steeple.

Lire et commenter