Athlétisme : Mekhissi, la médaille d'or... et le torse nu

Athlétisme : Mekhissi, la médaille d'or... et le torse nu
SPORT

EUROPE - Déjà double champion d'Europe, le fondeur français Mahiedine Mekhissi a remporté largement un troisième titre sur 3000 m steeple ce jeudi, devant l'autre Français Yoann Kowal. Mais le Rémois s'est fait remarquer en ôtant son maillot dans le dernier virage.

La victoire était déjà marquante pour faire parler. Mahiedine Mekhissi a ajouté une touche de nouveauté. Médaillé olympique, champion du monde en salle, double champion d'Europe, Mahiedine Mekhissi a ajouté une nouvelle ligne à son magnifique palmarès, jeudi soir, en remportant le 3000 m steeple des championnats d'Europe. A l'avant de la course dès le départ, le Français a accéléré dans le dernier tour et s'est largement imposé devant ses adversaires, l'autre Tricolore, Yoann Kowal, prenant au sprint la médaille d'argent pour un superbe doublé.

Mais le Rémois s'est également distingué par un geste surprenant. Dans le dernier virage, alors qu'il avait déjà course gagnée, il a enlevé son maillot de l'équipe de France, terminant les 60 derniers mètres torse nu, haranguant les spectateurs de Zurich à la manière d'un footballeur ivre de bonheur qui vient de marquer dans un stade comble. Un geste qui ne lui a valu qu'un carton jaune de la part des organisateurs, alors qu'un avertissement plus grave aurait pu lui interdire de participer au 1500 m, course sur laquelle il vise une nouvelle médaille d'or.

Son entraîneur : "C'était juste de la joie"

Après avoir franchi la ligne et s'être étendu sur le sol pour savourer sa victoire, Mekhissi est allé se jeter dans les bras de son clan, qui, en le félicitant, n'a pas manqué de le rhabiller avec le maillot bleu. L'athlète s'est donc permis un petit tour d'honneur dans la tunique officielle, effaçant tout début de polémique.

Après la course, son entraîneur a minimisé la réaction de Mekhissi. "Son geste n'était pas de la condescendance, a assuré Philippe Dupont au micro de France Télé. C'était juste de la joie, comme quand Mo Farah fait son "Mobot" (un geste avec ses mains pour former un M) dans la ligne droite." Une joie justifiée pour sa troisième couronne européenne. Mais l'Espagne, 4e avec Mullera, a porté réclamation contre le vainqueur...

>> Mekhissi a été finalement disqualifié ! Pour en savoir plus, cliquez ici <<

Sur le même sujet

Lire et commenter