Au volant de son bolide, Mario Balotelli (encore) flashé à 200 km/h

Au volant de son bolide, Mario Balotelli (encore) flashé à 200 km/h

SPORT
DirectLCI
VAVAVOUM - L'attaquant italien de Nice s'est à nouveau fait rattraper par la patrouille au volant d'une Ferrari. Il a été contrôlé à 200 km/h de l'autre côté des Alpes, samedi après-midi.

Incorrigible Balo. Quelques heures avant que ses coéquipiers ne s'inclinent à Saint-Etienne, l'attaquant vedette de Nice, le fantasque Mario Balotelli, a été surpris à "une vitesse excessive" au volant d'une Ferrari sur une autoroute près de Padoue, dans le nord de l'Italie, a indiqué mardi à l'AFP la police routière. Une patrouille de la police routière de Vicenza a suivi et arrêté samedi après-midi une Ferrari et une Lamborghini circulant à très grande vitesse en direction de Venise sur l'autoroute A4, qui traverse le nord de l'Italie, a révélé mardi Il Giornale di Vincenza.


Le journal évoque une vitesse de 200 km/h, un chiffre un peu exagéré selon la police qui s'est contenté d'évoquer un excès de vitesse de plusieurs dizaines de km/h au-dessus des 130 autorisés. Au volant du bolide italien immatriculé en France : Mario Balotelli, tandis qu'un ami à lui conduisait la Lamborghini immatriculée en Italie.

18 amendes pour excès de vitesse en 2012 et 2013

Le footballeur italien est tellement coutumier du fait qu'il avait déjà perdu 10 points sur son permis en 2011 (le permis italien en compte 20), avant de collectionner 18 amendes pour excès de vitesse en 2012 et 2013, le plus souvent sur cette même autoroute A4. Mais à la différence des fois précédentes, "Super Mario" a fait profil bas et présenté calmement ses excuses, a précisé la police. Il a pu repartir, tout comme son ami, au volant de sa voiture, après avoir payé une amende et perdu 5 points de permis.

Sur le même sujet

Lire et commenter