Avant le choc face au PSG, le leader lillois déstabilisé par la vente du club ?

Avant le choc face au PSG, le leader lillois déstabilisé par la vente du club ?

INTERROGATIONS - Ce dimanche, le LOSC, leader de Ligue 1, accueille son dauphin, le Paris Saint-Germain, pour le compte de la 16e journée de Ligue 1. Un choc qui pourrait briser le bel élan lillois, alors que le rachat du club, officialisé ce vendredi, pourrait remettre en cause l'équilibre des Dogues.

C'est officiel. Comme l'indique L'Equipe, à l'issue d'un conseil d'administration ce vendredi après-midi, le LOSC a été officiellement vendu à la société Callisto, propriété de la holding Merlyn Partners. Conséquence directe de cette transaction, Gérard Lopez quitte donc le club, accompagné de son conseiller sportif Luis Campos et du directeur général Marc Ingla alors que l'ancien président de Rennes Olivier Létang, prend la tête du club. Mercredi, Gérard Lopez, avait confirmé à l’AFP avoir reçu une offre de rachat pour le club lillois.

Près de quatre ans après son arrivée à la tête du LOSC, Lopez, qui n'aurait remboursé que 102 des 225 millions d'euros empruntés à Elliott Management, son principal créancier, a été contraint de revendre le club nordiste sous la pression du fonds d'investissement américain.

Un début de saison canon remis en question ?

Une annonce qui arrive au pire moment possible. En effet, le LOSC réalise un début de saison quasiment parfait, affichant un bilan impressionnant de neuf victoires, cinq matchs nuls et une seule défaite en 15 rencontres de Ligue 1, lui valant d’être leader du classement. Un parcours en grande partie dû à son coach, Christophe Galtier, qui depuis sa prise de fonction fin décembre 2017, a redressé la formation nordiste de façon impressionnante.

Après les avoir sauvés de la relégation en 2017-2018, l'entraîneur de 54 ans a hissé les Dogues à la deuxième place du classement en 2018-2019, avant une quatrième place la saison dernière. L’ancien technicien de l’AS Saint-Etienne se distingue cette saison par sa bonne gestion de l’effectif, permettant notamment aux joueurs offensifs que sont Ikoné, Bamba, Yazici et Yilmaz, auteurs de 30 buts à eux quatre toutes compétitions confondues,  de briller dans le collectif lillois. Ainsi, une revente du club cet hiver pourrait bouleverser l’équilibre et la bonne forme des Dogues, qui restent sur quatre succès et un nul sur leurs cinq dernières rencontres de Ligue 1.

La réception du PSG, un choc aux allures de tournant

Selon la volonté des nouveaux investisseurs, l'effectif pourrait être bouleversé lors du mercato hivernal, avec de nombreuses ventes, et nul doute que cette hypothèse doit commencer à trotter dans les têtes lilloises. De plus, la bande à "Galette" accueille le Paris Saint-Germain ce dimanche, pour le grand choc de la 16e journée du championnat. Un PSG qui alterne le bon et le mauvais, brillant face à Basaksehir le 9 décembre dernier (5-1) avant de sombrer quatre jours plus tard au Parc des Princes face à l’Olympique Lyonnais (1-0).

Si la méforme parisienne peut donner des espoirs aux Lillois face au champion de France en titre, le leader pourrait faire face à un retour qui pourrait changer beaucoup de choses dans les rangs parisiens. Dimanche soir, le Brésilien Neymar Jr est sorti sur civière après un tacle de son compatriote lyonnais Thiago Mendes dans les arrêts de jeu. Alors qu’une absence de trois semaines était évoquée pour une entorse de la cheville, cette dernière pourrait être bénigne et le numéro 10 pourrait revenir plus tôt que prévu.

Lire aussi

Le retour de Neymar pour briser l'élan lillois ?

Selon les propos de l’entraîneur parisien Thomas Tuchel mardi en conférence de presse, "Ney" pourrait être disponible contre Lille, après un forfait contre Lorient mercredi (2-0) : "Ce n'est pas impossible qu'il rejoue avant la trêve, on va tout essayer pour Lille. Je ne peux pas dire oui ou non, on doit attendre un examen demain. On pourra donner plus de détails ensuite." Le capitaine Marquinhos pourrait également faire son retour, pour stabiliser la défense parisienne. En cas de défaite face au PSG dimanche, le LOSC pourrait perdre la première place au profit des Parisiens et enrayer un bel élan débuté à la fin du mois d’août. Avant un grand bouleversement au mercato hivernal avec l'arrivée des nouveaux propriétaires ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Lire et commenter