Avant Lyon - Saint-Étienne : Christophe Galtier, bricoleur de défense

Avant Lyon - Saint-Étienne : Christophe Galtier, bricoleur de défense

FOOTBALL - L’ASSE se déplace ce dimanche au Parc OL pour y affronter, dans un derby, qui promet d’être bouillant, son meilleur ennemi : l’Olympique Lyonnais. Confronté depuis plusieurs semaines à une hécatombe de blessures en défense centrale, Christophe Galtier va devoir une nouvelle fois bricoler.

Tout a commencé début août sur la pelouse du stade René Gallice de Bordeaux. Pour le premier match de championnat, il n’aura pas fallu attendre plus de dix minutes de jeu pour voir Cheick M’Bengue se plaindre d’une douleur à la cuisse et sortir du rectangle vert. Depuis cette rencontre face aux Girondins, les blessures dans le secteur défensif des Verts se sont accumulées. Tous ou presque y sont passés : M’Bengué (une deuxième fois à Paris), Loïc Perrin, Pierre-Yves Polomat, Kevin Theophile-Catherine, Florentin Pogba, Ronaël Pierre-Gabriel... Seul survivant de cette hécatombe, la recrue suisse arrivée en provenance du FC Sion cet été, Léo Lacroix, qui est parvenu à échapper à la malédiction.

Dabo et Selnaes dépannent

Face à cette cascade de blessure, Christophe Galtier bricole. Dans un système en 3-5-2, et ne disposant plus que d’un seul défenseur central de métier (Lacroix), le technicien forézien et s’adapte aux caractéristiques de ses joueurs. Ainsi, la sentinelle norvégienne des Verts, Ole Selnaes est descendu d’un cran depuis plusieurs matchs. Bryan Dabo, habitué à évoluer au milieu de terrain a lui aussi évolué en défense central, non sans difficultés. "Je ne me vois pas du tout défenseur central mais je ne suis pas un joueur qui ne pense qu’à sa petite personne. Si je suis au milieu et que le coach me dit qu’il y a un blessé derrière, alors j’irai. Je ne vais pas faire de scène. S’il faut dépanner, je dépanne. On a assez de problèmes comme ça pour rajouter un problème Bryan Dabo qui, du fait de son ego, ne voudrait pas jouer en défense  Avec 11 blessés dans l’effectif, je m’attends à tout maintenant", a expliqué l’ancien montpelliérain, un brin fataliste.

Lire aussi

    Pour pallier toutes ces absences, Christophe Galtier n’hésite pas non plus à lancer des jeunes qui évoluent avec la réserve de l’ASSE. Ainsi, ce dimanche, pour le bouillant derby, on devrait retrouver sur le pré du Parc OL un néo-pro de 20 ans, Clément Cabaton aligné aux côtés de Lacroix et Selnaes. Pourtant, malgré ces changements incessants, Saint-Etienne continue d’obtenir de bons résultats, que cela soit en Ligue 1 mais aussi en Ligue Europa, où les Verts ont réussi à obtenir deux matchs nuls dans les dernières minutes. Une performance qui pourrait également expliquer les nombreuses blessures. “Un club comme Saint-Etienne décale sa préparation physique. Les joueurs ne sont pas forcément au top à la fin de l’été, ils sont obligés de forcer et se retrouvent en déséquilibre. Après quand tu as des blessés, tu tires sur les autres, c’est un cercle vicieux”, déclarait l’ancien docteur de l’Equipe de France, Jean-Pierre Paclet à L’Equipe. En espérant pour les Verts que les fondations tiennent pour ce derby.

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Rappel de vaccination : "Moins de cas graves, moins d'hospitalisations, quel que soit l'âge", assure Olivier Véran

    Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

    EN DIRECT - Eric Zemmour : "J'ai décidé de me présenter à l'élection présidentielle"

    Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

    Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.