Belinelli, Courbis, Abidal... ce que vous avez raté ce dimanche matin

Belinelli, Courbis, Abidal... ce que vous avez raté ce dimanche matin

DirectLCI
SPORT - C'est la mi-temps. La moitié de la journée vient de s'écouler, l'arbitre a renvoyé tout le monde aux vestiaires, il est temps de faire le point. Entre un jus de citron et une petite collation, voici cinq infos que metronews a retenues pour vous.

Du foot, mais pas que, ce dimanche, dans ce que vous avez manqué en début de journée. Entre les concours du all-star game en NBA et les déclarations et retours sur les matches de la veille, il y a de quoi rattraper. Voici un petit concentré.

  • Belinelli le plus adroit derrière l'arc. Si le fameux match du All-Star Game n'a lieu que la nuit prochaine (à 3 heures), les concours se sont déjà déroulé à la Nouvelle Orléans. Et l'Italien Marco Belinelli (coéquipier de TP à San Antonio) a remporté le concours de tirs à 3 points devant Bradley Beal (Washington), sur le score de 24 à 19. Pour cela, les deux joueurs ont eu besoin d'une prolongation, alors qu'ils étaient à égalité à 19 partout. A signaler aussi que Belinelli a réussi à gagner malgré deux air-ball. Easy.
  • Courbis ne digère pas. Auteur d'un match nul heureux samedi soir à Rennes, en égalisant à la dernière minute (2-2), l'entraîneur de Montpellier avait encore en travers l'élimination de son équipe en 8es de finale de Coupe de France à Cannes, la semaine d'avant . ''On marque 4 buts à Reims, 2 à Sochaux et 2 à Rennes, et à Cannes on ne marque pas ! Cherchez l'erreur !'' En cause, selon lui, une pelouse à la limite du praticable. ''Il paraît que le terrain est le même pour les deux équipes. Mais si on donnait un ballon de rugby plutôt qu'un ballon de football, on dirait peut-être aussi que le ballon est le même pour les deux équipes.'' Pragmatique.
  • Le chiffre : 24, soit le nombre d'internationaux français qui figuraient sur une feuille de match de Top 14 ce week-end. Toulouse, Toulon, Clermont et le Racing, entre autres, n'ont pas hésité à utiliser leurs Bleus . Et les dégâts sont là : après le forfait de Kayser enregistré vendredi soir, le staff de l'équipe de France va sans doute devoir se passer du pilier droit Ducalcon et peut-être du centre Bastareaud. Maigre consolation : seul Doussain, parmi les 12 joueurs les plus surveillés, a été titulaire. Le retour à Marcoussis ce dimanche sera l'occasion d'un bilan de santé général.
  • Abidal, en tribunes mais pas rancunier. Alors qu'il avait fait le déplacement en Corse avec Monaco, Eric Abidal a été laissé en tribunes par Claudio Ranieri face à Bastia samedi. Aucune raison médicale pour expliquer cela, seulement un choix sportif de laisser le défenseur central, qui enchaîne les performances moyennes, sur le carreau. A la fin du match, l'international s'est néanmoins réjoui sur twitter : ''Bon résultat ce soir a (sic) Bastia. Félicitation (sic x2) à toute l'équipe. Daghe munegu.'' (Allez Monaco, ndlr). Pro.
  • Un fumigène interrompt un match. Villareal avait l'occasion de conforter sa place en haut du classement de la Liga, samedi soir, mais… En marquant à la 83e minute, le Celta Vigo a brisé la dynamique des Jaune, avant d'en enfiler un second 7 minutes plus tard. Sept minutes au tableau d'affichage du moins, car en réalité, il y eut plus d'une demi-heure entre les deux réalisations. La faute à un fumigène qui a explosé sur la pelouse et a provoqué une interruption de 20 minutes, avant que les joueurs ne reprennent le match devant une assistance bien moins importante.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter