Berbatov, le nouveau Tigre de Monaco ?

Berbatov, le nouveau Tigre de Monaco ?

DirectLCI
FOOTBALL - Présenté officiellement mardi à la presse, Dimitar Berbatov (33 ans) est considéré comme un finisseur redoutable en Premier League. Mais parviendra-t-il à faire oublier Falcao alors que l’ASM reçoit Paris ce dimanche ? Eléments de réponse.

Sur la Principauté, le temps est à l’orage. Une pluie abondante qui rappelle à Berbatov que Londres, finalement, ce n’est pas si loin... Prêté jusqu’à la fin de saison à l’ASM, le Bulgare ne veut désormais plus entendre parler de la capitale britannique. C’est notamment pour cette raison que l’ancien joueur de Fulham (4 buts en 18 matches cette saison) a accepté de relever le défi monégasque sur les conseils d’un certain... Patrice Evra.

''Pour moi, c'est un gros challenge de venir ici pour remplacer Falcao, souffle Berbatov. Mais je ne suis pas là pour prendre la place de qui que ce soit. Tout ce que je vais essayer de faire, c’est de jouer le football que j’aime en marquant ou en faisant marquer.''

"J'ai moins de cheveux […] mais mon cerveau est toujours en bon état de marche"

Mais à 33 ans, celui qui totalise près de 95 buts en Premier League a-t-il les capacités physiques pour remplacer Falcao ? Claudio Ranieri a sa petite idée sur la question : ''A Monaco, il y a beaucoup de bons attaquants, mais ils sont très jeunes [Germain, Martial, ndlr], précise le coach italien au sujet de sa nouvelle recrue. Avec Dimitar, c’est beaucoup d’expérience. Il va nous aider à grandir''.

A l’instar de l’ancien manageur de Chelsea, celui qui ressemble comme deux gouttes d’eau à l’acteur américain Andy Garcia sait que les sceptiques sont nombreux. L’ancien du CSKA Sofia n’en prend pas ombrage : ''Mon âge n'est pas le même et c’est vrai que je suis un peu plus vieux qu’il y a quelques années... J’ai moins de cheveux (sourires) ! C’est pour tout le monde pareil, mais le football c’est pour les gens intelligents. Et mon cerveau est toujours en bon état de marche. Maintenant, on verra dans quelques rencontres si c'est toujours le même Berbatov qu'avant !''.

Le Bulgare va vite avoir l’occasion de se tester. Car ce dimanche, c’est la réception du PSG qui se profile. Le choc de la 24e journée de L1. Un sacré baptême du feu pour le nouvel homme fort de l’attaque monégasque.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter