Blatter à l'origine d'une campagne anti-Platini ?

SPORT
BATAILLE – Derrière le Français, candidat à la présidence de la Fifa depuis deux semaines, le camp de Michel Platini soupçonne Sepp Blatter de vouloir lui savonner la planche.

Deux semaines et tous les coups sont (déjà) permis. Candidat à la présidence de la Fifa depuis le 29 juillet dernier, Michel Platini doit essuyer les premières salves de Sepp Blatter, qui ne pardonne pas au Français de ne pas l'avoir soutenu lors du scrutin de mai, quelques jours avant avoir été contraint de démissionner. Dans une lettre à la Fifa, l'UEFA, dirigée par l'ancien numéro 10 des Bleus, vient même dimanche de dénoncer "une campagne présumée de dénigrement".

Interrogé par le quotidien néerlandais De Volkskrant, le Suisse a accusé Michel Platini d'avoir indirectement tenté de le dissuader de se présenter à sa réélection, alors que plusieurs dignitaires de la Fifa étaient alors visés par un vaste coup de filet de la justice américaine pour corruption. "Durant le déjeuner, Platini s'est assis à la table de mon frère (Peter) et lui a dit: « Dis à Sepp de retirer sa candidature, ou il ira en prison »", affirme le président démissionnaire de la Fifa. Une information démentie par l'entourage du Français. "C'est une histoire montée de toutes pièces, la dernière d'une série de tentatives de Zurich pour distraire le monde des vrais problèmes auxquels la Fifa est confrontée. Le président de l'UEFA ne va pas donner de crédit à ces allégations ridicules en y répondant, a indiqué à l'AFP une source proche de l'ancien capitaine des Bleus. M. Platini est actuellement plus préoccupé par la préparation d'un programme qui puisse restaurer l'image et la réputation de la Fifa et qui puisse surtout développer le football dans le monde entier."

LIRE AUSSI
>> Michel Platini officiellement candidat à la présidence de la Fifa

>> Platini, un archi-favori sans opposant ?

Autre salve venue de la Fifa, celle de l'existence présumée d'un article très négatif sur Michel Platini, article commandé par Joseph Blatter et proposé à plusieurs rédactions. Selon le Welt am Sonntag publié dimanche, il s'agirait d'un portrait, écrit par un collaborateur de Blatter et intitulé "Platini: un squelette dans le placard", qualifiant le président de l'UEFA d'"un des plus grands magiciens du ballon que l'Europe ait jamais vus", mais pas "assez grand pour être président de la Fifa si l'on regarde du côté du Qatar". Une allusion au soutien de l'ancien Stéphanois à la candidature du Qatar pour le Mondial 2022. De quoi faire réagir l'UEFA dans une lettre à la Fifa. "Nous avons demandé à la Fifa d'enquêter sur l'origine de cet article car nous sommes préoccupés par les rumeurs sur une campagne présumée de dénigrement à l'encontre du président de l'UEFA", a expliqué à l'AFP un porte-parole de l'UEFA. De son côté, Michel Platini pourrait réagir lors de sa première conférence de presse en tant que candidat, le 28 août prochain à Monaco. L'élection est elle prévue pour le 26 février 2016.

Sur le même sujet

Lire et commenter