Boxe : Fury conserve son titre WBC après un combat d'anthologie contre Wilder

Le combat de l'année et déjà un des plus grands de l'histoire des poids lourds : Tyson Fury est tombé deux fois, mais il a envoyé au tapis Deontay Wilder à trois reprises.

RING - Le "Roi des gitans", Tyson Fury, a conservé sa ceinture WBC des poids lourds, en battant pour la deuxième fois d'affilée l'Américain Deontay Wilder, samedi à la T-Mobile Arena de Las Vegas.

Historique. Au terme d'un affrontement qui restera dans les annales de la boxe, Tyson Fury a conservé sa ceinture WBC des poids lourds, par KO au 11e round, samedi à la T-Mobile Arena de Las Vegas.

Le Britannique de 33 ans, toujours invaincu en 32 combats, dont un nul concédé en décembre 2018 contre l'Américain qu'il avait ensuite battu en février 2020, a été une nouvelle fois dominant pour leur troisième affrontement. Il est toutefois lui aussi tombé deux fois au sol, mais s'est toujours relevé.

Costume de centurion contre manteau de fourrure rouge

Arrivé en costume de centurion, avec sur le chef un casque à crête fourrée rouge, le Mancunien a été le premier à faire vraiment mal, en plaçant, déjà, un crochet du droit sur l'oreille de son rival, puis un uppercut du gauche qui ont fait tomber Wilder.

Lire aussi

Mais Wilder, qui avait lui fait son entrée en scène vêtu d'un manteau de fourrure rouge et d'un masque d'inspirations nigérianes, a vite trouvé les ressources pour faire ce qu'il fait de mieux au monde, dès la reprise suivante : placer sa droite foudroyante. Fury l'a encaissée plein crâne et cela a dû tourner terriblement à l'intérieur car il s'est retrouvé au tapis. Puis une deuxième fois, après un crochet sur la nuque qui l'a envoyé en avant.

Lire aussi

"vas-y, tape encore"

Mais Fury, qui était déjà tombé deux fois en 2018 et s'était à chaque fois relevé, l'a refait avant d'attaquer de plus belle. Les rounds suivants, il les a ainsi dominés en plaçant ses enchaînements gauche droite, et Wilder semblait de plus en plus épuisé, même s'il n'a jamais refusé le coup pour coup.

Au 10e round, Fury a renvoyé au sol Wilder, encore de son crochet du droit à la tempe. Avec l'énergie du désespoir, dans un état presque second, Wilder a répliqué et a fait tanguer le Britannique, qui tenait debout dans les cordes et lui disait du gant frappant sa propre tête "vas-y, tape encore". C'est finalement dans cette 11e reprise qu'il a su finir le travail, la chute terrible face contre terre de Wilder ne laissant plus de place au doute.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Le permis à points est-il sans effet sur la mortalité routière ?

Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

Femme de ménage, j’ai plusieurs employeurs, lequel me versera l'aide de 100 euros ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.