Brexit : les sportifs britanniques déçus du résultat du vote

Brexit : les sportifs britanniques déçus du résultat du vote

RÉACTIONS - Le Royaume-Uni va quitter l’Union européenne, ainsi en a décidé le peuple britannique consulté par référendum, jeudi. A l’heure des résultats, donnant le “Leave” gagnant à 51,9%, de nombreux sportifs outre-Manche ont fait part de leur déception sur l’issue du vote. Petit tour d'horizon.

Au coude à coude tout au long de la soirée, le camp du "Leave" l’a finalement emporté, avec 51,9% des voix. Conviés à s’exprimer par référendum, les Britanniques ont fait part de leur souhait de quitter l’Union européenne. Un résultat que de nombreux sportifs britanniques ont commenté, en faisant part de leur déception. A l’instar de Gary Lineker, l’ancien avant-centre international anglais qui se "sent honteux de sa génération. On a abandonné nos enfants et leurs enfants". 

Un coup sur la tête

Comme Lineker, beaucoup de sportifs sont sortis de leur habituelle réserve, sur Twitter. L’ancien Ballon d’or Michael Owen ne s’attendait pas "à se réveiller avec cette nouvelle". Jonathan Edwards, ancien recordman du monde du triple saut se sent "comme s’il habitait dans un pays étranger". Le marin Ben Ainslie, quadruple champion olympique, compare ce résultat à un "chavirage" mais veut "remettre le bateau droit, pour le faire avancer tous ensemble".

À LIRE AUSSI
>> EN DIRECT - Les Britanniques choisissent le Brexit à près de 52 %

La championne olympique de skeleton à Sotchi, Lizzy Yarnold, a même pleuré lorsqu'elle a appris la décision de ses compatriotes. "C'est rare que quelque chose autre que le sport me fasse pleurer. Qu'est ce qu'il se passe Grande Bretagne ?". L'Ecossais, Luke Patience espère que l'Angleterre se rend compte de la décision qu'elle a prise.

Enfin, d’autres sportifs ont quand même montré leur soutien au "Leave", comme Geraint Thomas, qui sera sur les routes du Tour de France début juillet. "On doit quitter l’Union européenne. Mais le Pays de Galles, l’Irlande, l’Irlande du Nord et l’Angleterre n’ont pas encore quitté l’Euro 2016". Phil Neville, l’ancien latéral de Manchester United, se pose quant à lui des questions et demande même un nouveau vote : 'je continue de voir des mots comme catastrophique dans ma timeline. Alors pourquoi le vote 'out' a gagné ?". L’avenir nous l’apprendra.

A LIRE AUSSI >> Brexit : vers un appauvrissement de la Premier League 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 42.252 nouveaux cas, plus de 2.000 personnes hospitalisées en réa

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Présidentielle 2022 : un premier meeting "à risque" pour Eric Zemmour

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.