Brian Joubert jouera la carte "outsider"

Brian Joubert jouera la carte "outsider"

SPORT
DirectLCI
SOTCHI 2014 - Invité ce vendredi matin chez RTL, le patineur français Brian Joubert s'est montré préoccupé par le niveau de compétition qu'il y aura à Sotchi à partir de dimanche. Toujours dans l'attente d'une médaille olympique, le natif de Poitiers disputera ses dernieres olympiades

Discret ces derniers mois, le patineur Brian Joubert est arrivé tout détendu en Russie. S'étant ôté toute pression de résultat, il attend patiemment le début des programmes de patinage en individuel, prévu pour dimanche : "Je rêve de bien faire. Après, s'il y a une médaille tant mieux. S'il n'y en a pas… Ce n'est pas l'objectif principal. Le niveau est vraiment très élevé, je ne veux pas non plus me faire de faux espoirs", précisait-il sur RTL matin ce vendredi.

Il a tiré un trait sur Vancouver

Même s'il faut revenir quatre ans en arrière, personne n'a véritablement oublié le calvaire qu'a connu Brian Joubert lors des derniers JO de Vancouver. La France s'était alors prise d'émotion pour l'un des patineurs les plus titrés de l'Hexagone.

Brian a pris son mal en patience. A 29 ans, il tentera une dernière sensation à Sotchi, en tant qu'outsider. Consciencieux à l'entraînement, il rêve quand même en secret de décrocher le seul trophée qu'il manque à son palmarès international.

Ne surtout rien regretter

Mais avant toute chose, Joubert va essayer de retrouver la notion de plaisir. Premier signe fort de son implication, ce dernier a décidé de ne plus boycotter la cérémonie d'ouverture, comme il l'avait fait par le passé.

"Je suis là pour faire mon job sur cette compétition, je me suis concentré sur l'entrainement pas sur ce qui se passait autour, surtout quand il s'agit de politique", poursuit le principal intéressé, qui sera assurément l'un des chouchous du public. Les favoris, à l'image de la vedette locale Ievgueni Plioutchtchenko, voient même en lui un redoutable concurrent. Brian Joubert sait donc ce qui lui reste à faire, pour la dernière fois de sa carrière.

Sur le même sujet

Lire et commenter