Kylian Mbappé, Marion Bartoli, Sébastien Loeb... les 11 sportifs français à suivre à tout prix en 2018

DirectLCI
À VOS AGENDAS - L'année 2018 va être riche en événements sportifs. Si les Jeux olympiques d'hiver et la Coupe du monde de football vont nous tenir en haleine, d'autres compétitions majeures s'annoncent tout aussi prometteuses. LCI vous en compile une sélection, avec à chaque fois l'athlète français(e) à suivre.

Vous aimez le sport, vous allez être gâtés en 2018. Coupe du monde de football, Jeux olympiques et paralympiques d'hiver ou encore Euro de handball, les douze prochains mois s'annoncent fantastiques. Et il y en aura pour tous les goûts. Pour vous aider à y voir plus clair dans cette année où les événements sportifs vont donc s'enchaîner à un rythme effréné et parfois même se chevaucher, LCI a dressé, dans l'ordre chronologique de leur défi, une sélection des sportives et des sportifs à suivre sans modération jusqu'en décembre. 

Sébastien Loeb (Rallye)

Passé tout près de la victoire l'an dernier (deuxième derrière Peterhansel, ndlr), Sébastien Loeb espère enfin s'imposer sur le Dakar (du 6 au 20 janvier) avant que Peugeot ne mette fin à son programme rallye-raid. "Pour moi, c'est un peu l'année ou jamais pour la victoire", a déclaré le pilote de la 3008DKR n°306, à l'agenda très chargé. Deux ans après avoir quitté Citroën, le nonuple champion du monde de rallye va en effet revenir à son premier amour. Comme il nous l'a confirmé fin décembre, le constructeur français l'a convaincu de participer ponctuellement à des courses en WRC. Absent de la manche inaugurale à Monte-Carlo ce mois-ci, Loeb va officiellement (re)prendre le volant de la dernière C3 WRC au rallye du Mexique, début mars. 

En vidéo

Rallye : Sébastien Loeb annonce son retour en WRC

Nikola Karabatic et Amandine Leynaud (Handball)

2018 sera-t-elle aussi prolifique que 2017 pour le handball français ? Championne du monde à domicile, l'équipe de France masculine va tenter de faire aussi bien lors de l'Euro en Croatie (du 12 au 28 janvier). La bande à Nikola Karabatic, désigné meilleur joueur du tournoi mondial, vise sa quatrième couronne européenne après 2006, 2010 et 2014. Comme les garçons, les coéquipières de la gardienne héroïque Amandine Leynaud vont chercher à réussir le doublé pendant l'Euro en France (du 29 novembre au 16 décembre), un an quasiment jour pour jour après leur titre de championnes du monde décroché face à la Norvège. 

Martin Fourcade et Marie Bochet (Sports d'hiver)

Quatre ans après avoir fait le plein de médailles à Sotchi (15 breloques, dont quatre en or), la délégation française va s'envoler pour Pyeonchang en Corée du Sud (du 9 au 25 février) avec l'ambition de faire aussi bien. Outre Tessa Worley et Alexis Pinturault, véritables chances pour les Bleus, le porte-drapeau et biathlète Martin Fourcade va chercher à ajouter de nouveaux titres olympiques à son palmarès après sa consécration en indiviuel et en relais en 2014. Quadruple championne paralympique à Sotchi, la skieuse Marie Bochet va quant à elle mener la délégation tricolore en Corée du Sud (du 9 au 18 mars). À 23 ans, son palmarès impressionnant (15 médailles d'or aux Mondiaux, 4 Globes de cristal en Coupe du monde) en fait l'une des favorites.

Le couple Papadakis-Cizeron (Patinage artistique)

À Pyeonchang, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron vont être l'autre attraction des Jeux d'hiver côté tricolore. Double champion du monde et triple champion d'Europe de danse sur glace, le couple français a explosé tous les compteurs en fin d'année dernière. Les deux patineurs artistiques ont repoussé leurs limites en améliorant leur record du monde en danse sur glace (202,16 points). À eux de poursuivre sur leur lancée pour aller décrocher l'or olympique pour leur première participation aux JO d'hiver. Et peut-être faire le Grand Chelem en conservant leurs titres européen (du 15 au 21 janvier) et mondial (du 19 au 25 mars).

Teddy Riner (Judo)

Pour lui aussi, l'année s'annonce chargée. Sacré champion du monde pour la dixième fois à Marrakech en novembre, une première dans l'histoire du judo, Teddy Riner va partir en 2018 à la défense de ses titres de champion d'Europe (du 26 au 28 avril, à Tel-Aviv) et du monde (du 20 au 27 septembre, à Bakou). Le judoka de 28 ans, troisième personnalité préférée des Français, a une fois de plus l'occasion d'écrire sa légende. Et il a déjà prévenu : il veut "rester le meilleur".

En vidéo

Teddy Riner après son 10e titre mondial : "C'est la cerise sur le gâteau"

Marion Bartoli (Tennis)

Quatre ans après avoir rangé ses raquettes, seulement quelques mois après avoir remporté Wimbledon à l'été 2013, Marion Bartoli a annoncé fin décembre son retour prochain sur les courts de tennis. "J'ai hâte de vous retrouver et partager à nouveau de grandes émotions avec vous", a-t-elle alors expliqué dans une vidéo publiée sur son compte Instagram. L'ancienne numéro 1 française, malade et amaigrie en 2016, a remonté la pente et espère faire sa rentrée au mois de mars prochain, au tournoi de Miami. Si tout se passe bien, elle devrait pouvoir taper quelques balles à Roland-Garros (du 21 mai au 18 juin, à Paris).

En vidéo

Marion Bartoli annonce son retour sur Instagram

Kylian Mbappé (Football)

Jusqu'où ira-t-il ? Ébouriffant en 2017 (champion de France avec Monaco, demi-finaliste de la Ligue des champions, appelé en équipe de France et 7e du dernier Ballon d'Or), Kylian Mbappé va faire face aux premiers grands défis de sa carrière en 2018. D'abord avec le PSG. L'attaquant de 19 ans va s'élancer à la conquête de la C1. Cela passera par le premier grand rendez-vous football de ce début d'année : la double confrontation en huitièmes de finale entre le Real Madrid et le PSG (match aller le 14 février et retour le 6 mars). Puis en équipe de France. "Donatello" (son surnom, ndlr) va, sauf blessure, disputer sa première Coupe du monde en Russie (du 14 juin au 15 juillet) avec l'ambition d'offrir aux Bleus leur deuxième étoile mondiale.

Romain Bardet (Cyclisme)

Deuxième en 2016 et troisième en 2017, Romain Bardet est devenu un habitué du podium de la Grande Boucle. En 2018, le leader de l'équipe cycliste AG2R va mettre toutes les chances de son côté pour détrôner Chris Froome, quadruple vainqueur de l'épreuve. Le 105e Tour de France, qui s'élancera de Noirmoutier pour s'achever à Paris (du 7 au 29 juillet), a le bénéfice d'être taillé pour les grimpeurs, et donc pour le Français. Et si c'était enfin la bonne pour Bardet ? 

Et aussi...

Le XV de France va-t-il retrouver son lustre d'antan ? Après deux saisons catastrophiques ayant conduit au départ de Guy Novès et à son remplacement par Jacques Brunel sur le banc de l'équipe de France de rugby, les Bleus vont devoir remettre le bleu de chauffe. Ils vont en effet entamer le Tournoi des VI Nations le 3 février contre l'Irlande au Stade de France, avant d'enchaîner avec un déplacement compliqué en Écosse le 11 février. L'heure de la révolte a sonné.

Titularisé en F1 par Toro Rosso pour 2018, le jeune Français Pierre Gasly va prendre quant à lui le départ du GP de France au Castallet (le 24 juin). En septembre (du 25 au 30), la France accueillera dans les Yvelines la Ryder Cup, la compétition de golf opposant une sélection européenne aux meilleurs golfeurs américains. Pas moyen toutefois de savoir, à l'heure actuelle, si Alexander Levy et Victor Dubuisson vont pouvoir intégrer l'équipe du Vieux Continent. 


Entre-temps, auront lieu le Mondial féminin de basket (du 22 au 30, en Espagne), les championnats du monde masculins (du 10 au 30, en Italie) et féminins (du 29 septembre au 20 octobre, au Japon) de volley-ball. Une année riche en perspective.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter