Ce que Murray est venu chercher à Roland-Garros

SPORT
DirectLCI
TENNIS – Vainqueur de Wimbledon l'été dernier, le Britannique a ensuite connu une fin d'année 2013 compliquée. De retour sur les courts depuis janvier après une opération du dos, Andy Murray, qui affronte jeudi Marinko Matosevic au deuxième tour de Roland-Garros, veut profiter du tournoi parisien pour préparer sa saison sur gazon et trouver un nouveau coach.

Avec lui, rien n'est jamais évident. Magnifique vainqueur de la dernière édition de Wimbeldon, une première pour un Britannique depuis Fred Perry en 1936, Andy Murray (27 ans) pensait avec cette victoire lever "un frein psychologique" pour atteindre les sommets du tennis mondial. Surfant ensuite sur son succès historique, l'Ecossais, alors n° 2 mondial, faisait peur à tout le monde.

Le Masters de Londres (début novembre) devait d'ailleurs lui permettre de confirmer son ascension devant son public. Mais des douleurs récurrentes au dos l'ont obligé à déclarer forfait et à subir une opération. "Je suis vraiment déçu de ne pas participer à l'épreuve cette année, j'aime jouer devant mon public", avait notamment expliqué le joueur sur le site de l'ATP avant de poster une photo de lui sur son lit d'hôpital via Twitter. Rassurant, mais Murray met pourtant depuis du temps à retrouver depuis son niveau.

Retrouver ses marques

Quart de finaliste à l'US Open, l'actuel n° 8 mondial n'a toujours pas dépassé ce stade de compétition en 2014. Et pour arranger le tout, en mars, Murray a décidé de se séparer d'Ivan Lidl avec lequel il travaillait depuis deux ans et a remporté la médaille d'or olympique (2012) et son premier titre en Grand Chelem, toujours à Londres.

Et si le joueur a affirmé que cela ne le "perturbe pas" d'évoluer sans coach, on imagine que ce changement ne doit pas être évident à gérer pour celui qui estimait "être plus ou moins un loser avant de travailler avec Ivan". Alors, à quelques jours du début de la saison sur gazon (sa surface préférée), le Britannique veut profiter de Roland-Garros pour retrouver ses marques.

Un ticket Murray-Maursemo

Après un premier tour face à Andrey Golubev (n° 57) "joué dans des conditions difficiles" mais finalement bien négocié (victoire 6-1, 6-4, 3-6, 6-3), Murray affronte jeudi l'Australien Marinko Matosevic (n° 66) au deuxième tour : "un joueur solide", de l’aveu même de l'Ecossais.

Mais plus que "des petits réglages", "des sensations" et de nouvelles garanties sur sa forme physique, celui qui n'est pas le plus à l'aise sur la terre battue, même s'il a atteint les demi-finales à Paris en 2011, est peut-être venu chercher autre chose porte d'Auteuil. Selon le Daily Mail , Amélie Mauresmo, qui était dans le box de Murray lors de son match mardi, pourrait être son futur coach.

Lire et commenter