Céline Dumerc, des filets à la toile

Céline Dumerc, des filets à la toile

DirectLCI
LAUREAT - Médaillée d'argent aux JO de Londres en 2012, vice-championne d'Europe en 2013 et joueuse européenne de l'année, la basketteuse Céline Dumerc est la lauréate du Grand Prix de l'E-Réputation 2014, dépassant les politiques Christiane Taubira, Nathalie Kosciusko-Morizet, Najat Vallaud-Belkacem et Cécile Duflot. Portrait de celle qui, à la base, n'était pas très branchée "réseaux sociaux".

La plus surprise, c'était elle. La basketteuse Céline Dumerc est la femme la plus influente sur Internet devant la ministre Christine Taubira. Elle avait éclaté aux yeux de la France il y a deux ans lors des Jeux de Londres. "Cette année-là, j'avais bien pris conscience qu'il y avait eu un boom mais je pensais que ça allait se calmer", s'étonne encore la capitaine des vice-championnes olympique.

32.400 followers sur Twitter

Il faut dire qu'à cette époque, la sportive, aujourd'hui âgée de 31 ans, n'était pas forcément branchée "2.0" : "Lors des JO de Londres, Emilie Gomis, ma coéquipière, n'arrêtait pas de me répéter: il faut que tu twittes ! Pour moi, le concept de Twitter, c'était de parler de soi, de soi et de soi et je n'avais pas envie de m'exposer comme ça. Puis finalement, ce que j'ai vu, c'était qu'on pouvait aussi recevoir beaucoup de soutien. Cela m'a donné envie de donner des nouvelles, d'échanger, quoi".

Plus de 32.400 followers "plus tard", @capsule19 – un surnom qui la suit depuis un soir passé à jouer au "basket-canette" en sélection Espoir et qui compose son pseudo sur Twitter – gère ses comptes en personne. "J'aimerais parfois avoir quatre mains pour pouvoir signer des autographes et partager des anecdotes sympas. Pas des trucs super-persos même si parfois, ça peut un peu déraper. Après les JO, par exemple, j'avais posté une photo de moi avec la médaille... et en maillot de bain. Du coup, il y avait eu pas mal de retours. Donc depuis j'essaie d'être moins spontanée. Car une réaction peut entraîner une petite polémique. Les mots, même s'il n'y en a que 140, peuvent être mal interpréter."

Plus d'articles