Champion du monde, Teddy Riner au septième ciel

SPORT
DirectLCI
JUDO - Le Français a décroché sa septième couronne planétaire, ce samedi après-midi à Chelyabinsk (Russie). Il est venu à bout en finale, non sans mal, du Japonais Ryu Shichinohe.

Et encore un pour la route ! Teddy Riner a remporté un nouveau titre mondial, samedi en Russie. Le septième -déjà- de sa carrière (et le sixième dans la catégorie des plus de 100kg). Une performance qui lui permet, à 25 ans à peine, de rejoindre dans l’histoire du judo la Japonaise Ryoko Tani et la Chinoise Tong Wen, recordwomen des titres mondiaux glanés.

S’il avait survolé les tours précédents, étalant toute sa palette technique et enchaînant les victoires expéditives, en finale des lourds, le licencié de Levallois (Hauts-de-Seine) n’a pas vraiment brillé. La faute au coriace japonais Ryu Shichinohe.

Un yuko qui aurait pu faire mal

D’abord sanctionné pour refus de combat, le Nippon est même passé tout près du hold-up. Car, à trop chercher le ippon, le géant tricolore (2,04 m, 113 kg) s’est exposé au contre de son adversaire. Et ce dernier a bien failli lui infliger un yuko à 39 secondes de la fin. Mais l'arbitrage ne comptabilisait rien contre le Français. Riner pouvait exulter.

Une belle récompense pour le champion olympique 2012, après une saison plombée par de nombreuses blessures. Et forcément marquée par le doute. Pubalgie et hernie à l’Euro 2013, épaule gauche en vrac, lésion aux ischio-jambiers, entaille au gros orteil… Riner a connu la galère. Galère qui semble désormais bien loin pour celui qui demeure invaincu depuis... 2010. 

Et ce n'est visiblement pas fini. Le colosse français l'a laissé entendre samedi dans un grand sourire : ''Je ne sais pas d'où vient ma détermination. Je ne suis pas près d'arrêter. J'ai bien envie d'aller jusqu'en 2024 (et ses JO, ndlr).'' On en redemande. 

Lire et commenter