Cinq choses à savoir sur Dustin Brown, le tombeur de Nadal à Wimbledon

Cinq choses à savoir sur Dustin Brown, le tombeur de Nadal à Wimbledon

TENNIS - En éliminant le n° 10 mondial dès le deuxième tour du tournoi londonien (7-5, 3-6, 6-4, 6-4), le joueur allemand (n° 102) a fait sensation jeudi. Entre son look unique sur le circuit, sa carrière atypique et sa performance, Dustin Brown est la curiosité du moment.

► Ses origines
Le tombeur de Nadal est né à Celle, en Allemagne de l'Ouest, le 8 Décembre 1984. Sa mère, Inge, est allemande et son père, Leroy, est Jamaïcain. Un pays dans lequel Dustin Brown a vécu à partir de 1996, avant de revenir en Europe avec sa famille. Très doué dans tous les sports, Brown a notamment pratiqué le handball, le football, le judo et, donc, le tennis. Mais ce n'est qu'à huit ans qu'il s'est uniquement consacré à la discipline dans laquelle il fera carrière. 

► Son look
Autant dire qu'il ne passe pas inaperçu sur le circuit ! Dreadlocks (il n'a pas coupé ses cheveux depuis 19 ans) et piercing sur la langue, Dustin Brown ne correspond pas à l'archétype du joueur de tennis propret et un peu formaté que l'on croise habituellement sur les courts. Son look lui pose d'ailleurs parfois des problèmes puisque comme lorsqu'il était plus jeune, Brown se fait encore parfois interdire l'entrée dans des bars ou des boîtes de nuit allemandes. Mais avec son succès sur Nadal, les videurs devraient tout de même commencer à le reconnaître. 

► Une carrière atypique
Jamais mieux classé que la 78e place mondiale (en juin 2014) et gravitant désormais autour du Top 100, Dustin Brown connaît le quotidien compliqué des joueurs de seconde zone. Mais il a toujours su s'en accommoder, comme au début de sa carrière où il courait les tournois à travers toute l'Europe dans un van aménagé, qui lui permettait de faire quelques économies. Un mode vie en totale liberté qui lui allait très bien et qu'il n'a pas oublié. Après avoir mis six ans pour rembourser son véhicule/maison, Brown a intégré le Top 100 mondial et l'a inscrit sur la plaque d'immatriculation de son van : CE DI 100 (CElle, Dustin, Inge et 100 pour le classement). 

► Un tatouage qui intrigue
Depuis qu'il s'est mis torse nu sur le Central pendant sa victoire sur Nadal, c'est la question qui agite Wimbledon : qui est l'homme dont le visage est tatoué sur le torse de Dustin Brown ? De façon assez simpliste voire caricaturale, la thèse Bob Marley a évidemment d'abord émergé. Mais la ressemblance n'est pas du tout évidente. Il s'agit en fait du père du joueur, Leroy, qui n'est donc pas chanteur de reggae. 

 

 Il avait déjà battu Nadal
Le refaire à Wimbledon reste évidemment son plus grand fait d'arme et lui offre une caisse de résonance énorme, mais Dustin Brown avait déjà fait souffrir l'Espagnol. C'était il y a un an, en huitième de finale du tournoi de Halle et donc toujours sur gazon (6-4, 6-1). Une combativité face à laquelle Nadal n'a pu qu'à nouveau s'incliner : "Sur ce court, vous affrontez des gars qui ne veulent pas rester derrière, et il en fait partie. Ce court donne à ce genre de joueurs la possibilité de jouer et gagner comme ça. Contre un gros serveur comme lui, qui n'a rien à perdre, il ne faut pas faire d'erreurs."

A LIRE AUSSI 
>>  Nadal tombe dès le deuxième tour ! >> Retrouvez toute l'actu sport ici   

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 42.252 nouveaux cas, plus de 2.000 personnes hospitalisées en réa

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Présidentielle 2022 : un premier meeting "à risque" pour Eric Zemmour

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.