Cliché de "Schumi" interdit

Cliché de "Schumi" interdit

DirectLCI
Un hebdomadaire allemand rapporte ce samedi dans ses colonnes, qu'il y a quinze jours, deux photographes ont de nouveau tenté de pénétrer dans la chambre de Michaël Schumacher. Echec cuisant, une fois de plus...

Décidément, la santé de Michaël Schumacher intrigue les paparazzis. Prétextant la visite d'un autre patient, deux photographes auraient été interceptés par le service de sécurité du septuple champion du monde de Formule 1. Les faits se seraient déroulés il y a deux semaines au C.H.U de Grenoble, comme le précise ce samedi l'hebdomadaire allemand "Bild".

Ce n'est pas la première tentative d'usurpation, envers les gardes du corps de l'ancien pilote allemand. Deux jours à peine, après le tragique accident du 29 décembre dernier, un homme déguisé en prêtre, avait voulu s'introduire dans la chambre de Schumacher. Un messager providentiel envoyé par la famille, s'était-il proclamé. Il fut renvoyé aussi sec dans ses quartiers.

Sabine Kehm, l'ancienne manager du champion, en a profité pour s'exprimer vis à vis de ces initiatives à but exclusivement lucratif: "Il s'agit d'un acte répréhensible.", précisait-elle. Dans la foulée, le dispositif de surveillance s'est vu rajouter un ou deux gros bras supplémentaires, histoire d'en finir avec ceux qui veulent s'enrichir sur le dos du convalescent. Personne ne s'est encore exprimé, parmi la famille de ce dernier.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter