#Club26 : un supporter en vaut mille, Maradona toujours d'attaque et mêlée improvisée à l'USAP, 3 infos pour se la raconter à la machine à café lundi matin

SPORT
DirectLCI
EXPERTS - Tous les dimanches soir, en fin d'émission, l'équipe de #Club26 déniche les informations sport insolites ou à retenir du week-end. Histoire de bien commencer la semaine...

Un supporter porte-bonheur

Seul contre tous ! Dans un sens, ce supporter est un héros... Braver le vent, la pluie et le froid pour venir soutenir une équipe de Gelfe qui restait sur une terrible série de 10 défaites, c'est très fort. C'est pourtant ce qu'a réalisé le dénommé Peter Bornegrim, seul fan du club ayant effectué le déplacement jusqu'à Kalmar pour soutenir les siens. Résultat : Gelfe ramène un précieux succès 1-0 de son déplacement et se relance dans la course au maintien en D1 suédoise. Cela méritait bien un moment de communion avec ce "Kop" de supporter vraiment pas comme les autres.

Maradona, 56 ans et toutes ses dents

Diego Maradona fêtait son 56e anniversaire ce week-end. Et "El Pibe de Oro" a tenu à rappeler que malgré les années qui passent, il n'avait rien perdu de son mordant. "Je ne trahis pas. Ce qu’a fait Higuain ne m’intéresse pas. Qu’il trace sa route, je suis tranquille car je n’ai jamais trahi le maillot du Napoli", a ainsi déclaré celui qui fait toujours office de dieu vivant, près de 30 ans après son inoubliable passage en tant que joueur dans la cité napolitaine. Un joli tacle glissé à son compatriote Gonzalo Higuain, transfuge de Naples pour la Juventus l'été dernier et qui a eu la bien mauvaise idée de crucifier le Napoli dans le choc au sommet de la Serie A remporté par la Juve 2-1.

Quand les rugbymen de Perpignan improvisent une mêléé

Il était presque 2 heures du matin quand le bus qui ramenait les rugbymen de l'USA Perpignan de Soyaux-Angoulême - où ils venaient de concéder plus tôt dans la soirée un match nul frustrant - a commencé à faire des siennes.  N'ayant pas envie de passer la nuit sur une aire d'autoroute,  les Perpignanais ont décidé de pousser le bus en panne eux-mêmes, sous les directives du trois-quarts Mathieu Acebes,  demi de mêlée de fortune pour l'occasion. L'histoire ne dit pas s'ils en ont gardé sous le pied pendant le match ? Toujours est-il que le bus a redémarré sous l'impulsion du puissant pack catalan.

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter