#Club26 : simulation synchronisée, panenka chez les Zizou et pluie de cochons, 3 infos pour se la raconter à la machine à café lundi matin

DirectLCI
EXPERTS - Tous les dimanches soir, en fin d'émission, l'équipe de #Club26 déniche les informations sport insolites ou à retenir du week-end. Histoire de bien commencer la semaine...

Actor Studio

Déjà que simuler sur un terrain, c'est pas joli joli, mais il s'agit surtout de ne pas trop surjouer l'action pour rester crédible auprès de l'arbitre et des autres observateurs. Une leçon qu’ignoraient visiblement ces deux joueurs brésiliens qui, lors du match de deuxième division entre Vila Nova et Goias samedi (2-1), ont clairement remporté la palme du ridicule. Car après un accrochage durant la rencontre, Rossi et Marcelo Cordeiro se sont mis tête contre tête, avant de s'écrouler dans une chorégraphie presque parfaite, faisant chacun semblant d'avoir reçu un énorme coup de boule... Ils sont d'ailleurs devenus, depuis, la risée du Web.

L'autre spécialité des Zidane

Si on n'a évidemment pas oublié la célèbre roulette de Zinedine, on se souvient aussi de sa Panenka. En finale du Mondial 2006, ce geste effectué face à Gianluigi Buffon est d'ailleurs resté dans la légende. Et depuis, ces fils, qui évoluent aussi au Real Madrid, ont décidé d'imiter papa, avec plus ou moins de réussite... Ainsi, Luca (18 ans), en demi-finale de l'Euro U17 avec les Bleus l'an dernier, avait complètement raté le cadre. Mais heureusement, samedi, Enzo (21 ans) a fait beaucoup mieux, puisque c'est d'une Panenka parfaitement exécutée qu'il a contribué à la large victoire du Castilla sur Socuéllamos (3-0), en D3 espagnole.

Après les chèvres, les cochons

Si les supporters de l'OM ont marqué les esprits la saison passée avec leurs pancartes comparant les joueurs à des chèvres..., ceux de Coventry et de Charlton ont eux aussi fait très fort. Samedi, à l'occasion d'une rencontre entre ces deux anciens pensionnaires de Premier League, désormais relégués en League One (troisième division anglaise), les fans des deux clubs, après avoir d'ailleurs fait manifestation commune avant le coup d'envoi contre la gestion de leur propriétaire respectif, ont balancé sur la pelouse près de 3.000 cochons en plastique. Ce qui a obligé l'arbitre à interrompre le match pendant plusieurs minutes, le temps de remettre le terrain en état.

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter