Cluster du XV de France : le sélectionneur Fabien Galthié mis hors de cause par l'enquête de la FFR

Le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié et le président de la FFR Bernard Laporte en discussion.

ÉPIDÉMIE - Un cluster avait été détecté au sein du XV de France après que le sélectionneur des Bleus était allé assister à un match de son fils à Paris. L'enquête de la Fédération française de Rugby a établi qu'il n'était pas le patient zéro.

L'enquête interne menée par la Fédération française de Rugby (FFR) concernant le cluster du XV de France met hors de cause son sélectionneur Fabien Galthié. Le président de la commission médicale de la Fédération française de rugby, Roger Salamon, a dévoilé ce mercredi les conclusions de son rapport au micro de RTL. 

"Il est parfaitement clair que ce qu'il a fait, quoiqu'on puisse en penser, il avait le droit de le faire, et qu'il n'y avait aucun risque particulier", a déclaré l'ancien président du Haut conseil de la santé publique.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?
Ce n'est pas lui le patient zéro- Roger Salamon, président de la commission médicale de la Fédération française de rugby

Le 7 février, Fabien Galthié avait quitté la bulle sanitaire du XV de France pour assister à un match de son fils au stade Jean Bouin à Paris, au lendemain de la victoire des Bleus à Rome face à l'Italie (50-10) lors de la première journée du Tournoi des six nations. Une semaine plus tard, après la victoire en Irlande, seize cas de Covid-19 avaient été détectés au fur et à mesure au sein de l'équipe et du staff. 

L'enquête de la FFR a cependant permis d'établir que le sélectionneur n'était pas le patient zéro. "C'est évident virologiquement, à la distance à laquelle il est allé voir son fils et à la distance à laquelle il y a eu les premiers cas. Je ne dis pas ça pour le défendre, il n'en a pas besoin. Je dis ça parce que c'est la vérité", explique Roger Salamon. 

Lire aussi

La Fédération française de Rugby avait expliqué la semaine passée que le Covid-19 s'était introduit dans la bulle sanitaire du XV de France via un joueur de l'équipe de France à VII sollicitée pour des entraînements à Marcoussis. "L'équipe de France a joué de malchance (...) Avec ce virus et particulièrement son variant dit anglais, le risque zéro n’existe pas. À partir d’une infection qui concernait un joueur de rugby à VII, le virus a circulé au travers des équipes de France et notamment la grande et aboutie à la catastrophe de cette semaine", avait déclaré Roger Salamon lundi dans un entretien au journal Midi Olympique.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO - La directrice de la pharmacovigilance danoise s'évanouit en pleine conférence de presse

EN DIRECT - Vaccin AstraZeneca : Jean Castex en appelle aux soignants pour restaurer la confiance

Avec 100.000 morts du Covid, où la France se situe-t-elle dans le monde ?

100.000 morts du Covid en France : quel est le profil des victimes ?

La vidéo d'un adolescent de 13 ans abattu par un policier choque l'Amérique

Lire et commenter