Combien l'arrivée de Neymar au PSG va-t-elle rapporter à l'Etat français ?

GROS SOUS - Neymar au PSG, c'est fait. Le joueur brésilien a signé au PSG jeudi soir pour un montant record de 222 millions d'euros et 30 millions de salaire annuel. Il va également rapporter gros à l'Etat français.

La venue  de Neymar au PSG réjouira les sportifs et les non-sportifs. En effet, en dehors de ses exploits sur le terrain, le joueur brésilien va rapporter gros à l'Etat français. Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin s'en est d'ailleurs réjouit ce jeudi matin. "Si effectivement Neymar vient dans un club français, alors effectivement le ministre des Comptes publics se réjouit des impôts qu’il va pouvoir payer en France" a-t-il déclaré sur France Inter. "Il vaut mieux que ce joueur de football paie ses impôts en France plutôt qu’il ne les paie ailleurs." 

Mais combien pourrait vraiment rapporter le joueur à l'Etat français ? Selon les calculs du Figaro, Neymar rapporterait 300 millions d'euros en cinq ans. Tout d'abord, le club du Paris Saint-Germain pourrait avoir à verser 100 millions d'euros de charges sociales à l'Etat pour le transfert du joueur, qui coûtera au minimum au club quelques 300 millions d'euros (clause libératoire de 222 millions d'euros + 80 millions d'euros que Neymar devra verser au fisc espagnol).

En vidéo

VIDÉO - 222 millions, ça fait combien de Smic, Pass navigo, Big Mac... pour le transfert de Neymar

Plus de 30 millions d'euros par an de cotisations sociales

A cela, s’ajouteront les cotisations sociales sur le salaire du joueur. Si le montant de ce dernier n’a pas été révélé officiellement, il pourrait atteindre les 35 millions d’euros. Ce qui en brut équivaudrait à 62 millions d’euros. En partant sur cette hypothèse, l’économiste du sport Pierre Rondeau a expliqué au Figaro que Neymar rapporterait environ 37,5 millions d’euros par an. La somme correspond à la différence entre le salaire net et brut du joueur, additionnée aux 10,5 millions d’euros de cotisations sociales. 


Enfin, il faudra compter sur les retombées commerciales. L’arrivée de Neymar va booster les ventes du club (maillots, billets…) et donc conduire à une hausse des recettes de TVA et des recettes liées à l’impôt sur le bénéfice des sociétés.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Neymar la superstar du PSG

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter