Comment exactement va se dérouler la course entre Michael Phelps et un grand requin blanc ?

Comment exactement va se dérouler la course entre Michael Phelps et un grand requin blanc ?

SPORT
DirectLCI
NATATION - Le nageur américain Michael Phelps, sportif le plus médaillé de l'histoire des Jeux Olympiques, va se mesurer à un requin dans un épisode de l'émission "Shark Week" diffusé ce dimanche sur la chaîne de télévision Discovery Channel. Mais comment ?

Pour l’instant, nous n’avons que le mystère. Pour les boules de gomme, il faudra attendre 2h du matin, dans la nuit de dimanche à lundi, pour le voir de nos yeux. Il n’empêche : la chaîne Discovery Channel a déjà réussi son coup : en annonçant une course entre le tout frais retraité des bassins Michael Phelps, plus grand nageur de tous les temps, et un non moins grand requin blanc, elle a créé la sensation. Et surtout nombre d’attentes. Il s’agirait maintenant de ne pas les décevoir. Et force est de constater que la stratégie consistant à en dévoiler le moins possible sur cette course incite plutôt à la suspicion qu’à l’enthousiasme. Alors, qu’en sera-t-il réellement ?

Une course, vraiment ?

Tout ce que Discovery a bien voulu montrer sont des images furtives, essaimées dans la bande-annonce de 30 secondes de l’émission Shark Week, sur son site internet. On peut y  apercevoir, ou plutôt entrapercevoir, Phelps tantôt dans une cage entourée de requins, tantôt en train de plonger depuis le pont d’un bateau et nager le long d’une ligne d’eau. Une certitude (et c’est bien la seule) : cela se déroulera en pleine mer. Pour le reste…

Pour le reste, on ne peut se fier qu’à ce qui a filtré dans la presse américaine. À savoir que Phelps et le requin "nageront chacun 100 mètres dans la même zone aquatique" et que "leurs temps seront comparés", écrit Vanity Fair. De son côté, le magazine Rolling Stone se montre catégorique : "Phelps a été clair quant au fait que le requin et lui ne se trouveront pas dans l’eau au même moment"… Ah si, finalement, on est parvenu à trouver une autre certitude : la vitesse de pointe de Michael Phelps, y compris pendant ses 23 courses médaillées d'or olympique, ne dépasse pas les 10 km/h, quand celle d’un requin blanc atteint facilement les 40 km/h. Ce qui revient à dire que le résultat est couru d’avance... Si tant est que l’animal veuille bien nager en ligne droite. Le suspense est à son comble !

Plus d'articles

Lire et commenter