Conte, le All-Star, le brouillard à Sotchi : ce que vous avez raté ce lundi matin

Conte, le All-Star, le brouillard à Sotchi : ce que vous avez raté ce lundi matin

SPORT
DirectLCI
SPORT - C'est la mi-temps. La moitié de la journée vient de s'écouler, l'arbitre a renvoyé tout le monde aux vestiaires, il est temps de faire le point. Entre un jus de citron et une petite collation, voici cinq infos que metronews a retenues pour vous.

Du retard à Sotchi, des records à la Nouvelle-Orléans, des tacles à Turin ou des buts à Brême : metronews vous emmène ce midi aux quatre coins (''mais pourquoi ils disent ça les journalistes, y'a pas de coin ?!'') du monde.

  • Conte tacle Capello et prend un carton. La première balle avait été lancée par Fabio Capello, après le nul de la Juve et le jour de repos ôté par Antonio Conte, l'entraîneur turinois. ''Moi, je n'ai jamais donné de punitions. Je préfère raisonner et trouver des solutions.'' Alors hier, après la victoire des siens et quelques insultes aux tifosi turinois, Conte s'est lâché. ''De l'époque de Capello, je ne me rappelle pas trop du jeu produit mais plutôt des deux titres révoqués'' après le scandale du Calciopolo. Sauf que le club, qui n'a jamais reconnu la perte des deux Championnats en question, a tout de suite recadré Conte. Ou comment une balle peut faire plusieurs victimes.
  • Le chiffre : 6, soit le nombre de records battus la nuit dernière lors du All-Star Game de NBA . La Conférence Est a marqué le nombre record de points pour une équipe (163, contre 155 auparavant) pour dominer l'Ouest dans la rencontre la plus prolifique de l'histoire (318 pts, contre 303). Les deux équipes ont beaucoup tiré à 3 points : 100 fois (71 l'an passé), dont 56 pour l'Ouest (record) et 8 réussis pour le seul Carmelo Anthony, qui instaure une nouvelle référence lui aussi. Dernier trophée, individuel : les 19 paniers (dont 10 dunks) de Blake Griffin, mieux que les 17 de Chamberlain.
  • Obraniak fait des siennes. Il n'a fallu que deux rencontres à l'ancien Bordelais Ludovic Obraniak pour briller avec le Werder Brême. Et c'est sur coup franc que le Franco-polonais s'est illustré en égalisant à la 88e minute face à Mönchengladbach. Parfait.

Sur le même sujet

Lire et commenter