Coupe Davis : Gaël Monfils pas sélectionné pour affronter la Grande-Bretagne

Coupe Davis : Gaël Monfils pas sélectionné pour affronter la Grande-Bretagne

TENNIS - Le capitaine de l'équipe de France, Arnaud Clément, a décidé de ne pas retenir Gaël Monfils pour le quart de finale de Coupe Davis face à la Grande-Bretagne, préférant convoquer Jo-Wilfried Tsonga, Gilles Simon, Richard Gasquet, Nicolas Mahut et le jeune Pierre-Hugues Herbert.

"Je n'ai pas ma place et c'est très bien comme ça. On a l'impression que je peux bien jouer sur gazon mais ce n'est qu'une impression. C'est un truc éphémère, qui dure un set à tout casser. J'en ai parlé à Arnaud (Clément, le capitaine)." Après l'amertume de sa défaite contre Gilles Simon au 3e tour de Wimbledon lundi, Gaël Monfils avait, en quelque sorte, lui-même annoncé qu'il ne ferait pas partie de l'équipe de France appelée à affronter la Grande-Bretagne, du 17 au 19 juillet sur l'herbe du Queen's, à Londres. C'est donc sans surprise que le capitaine des Bleus a choisi de se passer de lui, annonçant ce lundi la composition de son quatuor : Jo-Wilfried Tsonga, Gilles Simon, Richard Gasquet, Nicolas Mahut et le jeune (24 ans) à Pierre-Hugues Herbert.

Arnaud Clément : "En Coupe Davis, l'engagement doit être complet"

Ce dernier, 151e mondial, qui prend numériquement la place de Monfils (18e) mais sera cantonné au rôle de remplaçant, a pour lui son aisance sur cette surface si particulière, ainsi que son habitude de jouer en double avec Mahut, le tandem ayant même récemment atteint la finale de l'Open d'Australie. "Gaël a peur de la blessure. C'est très dur de jouer une rencontre de Coupe Davis avec cette appréhension, s'est justifié Clément. Il ne se sent pas de jouer des matchs sur herbe où l'engagement doit être complet." Surtout qu'en face, il y aura du beau linge, à commencer par le n°3 mondial, Andy Murray.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 12 cas d'infection par le variant Omicron désormais détectés en France

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Omicron : que sait-on de ce variant qui inquiète la planète ?

VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.