Coupe Davis - La Guadeloupe accueillera le premier tour France - Canada

SPORT

TENNIS - C'était un voeu de Yannick Noah, le nouveau sélectionneur de l'équipe de France a été entendu. Ce vendredi, la FFT a annoncé que la Guadeloupe accueillerait bien le premier tour de la prochaine Coupe Davis entre la France et le Canada. C'est une première.

Jamais un territoire des Antilles n'avait eu l'occasion d'accueillir un match de l'équipe de France de tennis. Une anomalie aux yeux de beaucoup qui s'apprête à être réparée. Ce vendredi, Jean Gachassin a annoncé que la Guadeloupe serait la terre d'accueil du match France - Canada, prévu en mars prochain à l'occasion du premier tour de la Coupe Davis 2016.

"Je suis ravi que ce premier tour se déroule en Guadeloupe. C'est une première historique. Je dis un grand merci à Yannick Noah et aux joueurs qui sont à l'origine de cette initiative", a souligné Gachassin, président de la FFT. Le bureau fédéral de la FFT a par ailleurs choisi la ville de Baie-Mahault, où le match se déroulera sur terre battue et en extérieur. Les autres villes candidates, Fort-de-France (Martinique), Rouen (Seine-Maritime) et Albertville (Savoie), n'ont pas eu gain de cause.

8 000 places minimum

Le choix du lieu ne représente pas seulement un symbole politique. Il revêt également une stratégie sportive pour contrer le Canadien Milos Raonic, 14e mondial et adepte des surfaces rapides. La terre battue ainsi que la chaleur apparaissaient à ce titre comme des atouts pour les Français.

Le match se déroulera en outre au vélodrome Amédée-Détraux, lequel peut proposer au minimum 8 000 places. "L'organisation de l'événement impliquera un surcoût, de l'ordre d'un million d'euros (500 000 pour l'aménagement du stade et autant pour acheminer la terre battue), assuré par les collectivités territoriales", rappelle enfin l'AFP.

A LIRE AUSSI
>> Coupe Davis : Noah a prévenu ses joueurs, il sera intransigeant
>>
Coupe Davis : la méthode Noah, kezako ?

Lire et commenter