Coupe Davis : "Les Suisses sont meilleurs que nous", assure Monfils

SPORT

TENNIS - A deux semaines de France-Suisse, finale de la Coupe Davis à Lille, Gaël Monfils a livré son avis sur la sélection helvète. Le tennisman français, domicilié en Suisse, a par ailleurs évité le sujet sensible des impôts.

"Ils sont plus forts que nous." C'est par cette phrase teintée d'honnêteté (ou d'intox d'avant-match) que Gaël Monfils a évoqué Roger Federer et Stanislas Wawrinka, lesquels se dresseront sur sa route et celles de ses partenaires tricolores dans une quinzaine de jours à Lille.

Si le joueur de 28 ans reconnaît le talent des deux hommes ("qu'importe la surface, ils sont meilleurs que nous partout", dit-il lors d'une interview publiée sur 20min.ch), "ça ne change rien" pour lui, "il faudra jouer comme on le fait tout au long de l’année." Alors que le Stade Pierre-Mauroy, qui sert habituellement d'enceinte au club de foot lillois, accueillera l'événement les 21, 22 et 23 novembre prochains, Monfils ne semble pas savoir à quelle sauce il sera mangé devant pas moins de 27 000 spectateurs.

"Ma vie est en Suisse"

"Le truc, c’est qu’on ne sait pas vraiment ce que ça va donner, poursuit-il. Forcément, ça va être impressionnant, mais on n’a pas de repère. Quoi qu’il arrive, j’adore jouer devant mon public." Un attachement à la France qu'il ressent moins dès lors qu'il s'agit de sa vie privée.

EN SAVOIR + >> Impôts : Tsonga et Bartoli font leurs déclarations

"Je vis en Suisse, je suis installé ici depuis très longtemps et je m’y sens très bien. Toutes mes attaches sont ici, affirme le natif de Paris lorsque le journaliste lui demande s'il compte rester après la fin de sa carrière. Ma vie est ici, clairement. Mes potes et ma petite amie sont dans le coin." Soucieux de ne pas cacher son attachement à la Suisse, Gaël Monfils n'a en revanche pas dit un mot sur les avantages fiscaux dont bénéficient les résidents helvètes. Et pour cause, c'est une question que l'intervieweur ne lui a pas posée...

Lire et commenter