Coupe Davis : Noah a demandé à Monfils de partir, car il ne servait "à rien" en restant en Croatie

Coupe Davis : Noah a demandé à Monfils de partir, car il ne servait "à rien" en restant en Croatie

TENNIS - Touché au genou pendant le rassemblement de l'équipe de France à Zadar, en vue de la demi-finale face à la Croatie dès vendredi et pendant tout le week-end, Gaël Monfils a dû déclarer forfait mercredi. Une tuile supplémentaire pour Yannick Noah, même si le capitaine des Bleus a décidé de ne pas en faire un "drame".

À la cool. Rarement dans l'aigreur ou la colère, Yannick Noah a géré la séquence délicate que traverse son équipe de France de Coupe Davis comme il l'a toujours fait : sans en rajouter. Alors que la polémique a commencé à prendre dans les médias sur la gestion du cas Gaël Monfils, notamment alimentée par une séquence vidéo où on le voit dunker la veille d'annoncer sa blessure, le capitaine tricolore a décidé de calmer le jeu en conférence de presse jeudi après-midi. 

"Pour la cohésion et l’état d’esprit du groupe, c’était mieux qu’il parte car il ne pouvait pas nous représenter. Je lui ai demandé de partir. Voilà, a simplement expliqué celui qui avait déjà dû faire face au forfait de Jo-Wilfried Tsonga la semaine passée. Il ne sert pas à l’équipe en restant là, blessé. Il ne sert à rien comme sparring partner. Fallait qu’il parte. Il n'y a pas de drame". 

Gasquet pour débuter et Pouille pour conclure

Le point Monfils évacué, Noah a ensuite évidemment évoqué cette demi-finale en Croatie, avec un tirage au sort qui a donc réservé un Richard Gasquet (n° 17) - Borna Coric (n° 42) d'entrée (vendredi à 14 heures), suivi d'un Luca Pouille (n° 18) - Marin Cilic (n° 11). Un "Day 1" souvent décisif avant les doubles samedi puis le retour des simples, si nécessaire, que Noah imaginait sans moins délicat à négocier. Lui qui est donc obligé de titulariser ceux qui auraient dû être les remplaçants de Tsonga et Monfils, avec un Gasquet qui, en plus, revient doucement de blessure... 

Richard n'est pas un choix par défaut [...] Je pense qu'il est prêt"- Yannick Noah

"Ce n’est pas un choix par défaut, assure pourtant le boss des Bleus. Il a eu le courage de venir jusqu’ici car il a connu un été difficile pour un joueur de son niveau. L’objectif c’était qu’il retrouve la forme lors de ce stage. Ce n’était pas prévu qu’il joue mais il a bien travaillé. Je pense qu’il est prêt". Tout le monde l'espère, en effet.

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

    Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

    EN DIRECT - Covid-19 : plus de 37.000 cas détectés ces dernières 24 heures en France

    VIDÉO - À Marseille, Éric Zemmour termine son périple chahuté par un échange de doigts d'honneur

    En évoquant "l'autonomie" de la Guadeloupe, Sébastien Lecornu fait des vagues

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.