Coupe de France : le PSG écrase le leader lillois et file en quarts

Coupe de France : le PSG écrase le leader lillois et file en quarts

FOOTBALL - Emmenés par Keylor Navas et un grand Kylian Mbappé, le Paris Saint-Germain a écarté le LOSC, leader de Ligue 1, en huitième de finale de la Coupe de France (3-0), et reste en course pour conserver son trophée.

Le PSG sans trembler. Opposé au leader du championnat pour ce choc des huitièmes de finale de la Coupe de France, le club de la capitale s'est rassuré en écartant Lille (3-0), au Parc des Princes, trois jours après sa défaite surprise en championnat face à Nantes (2-1). Sans Neymar, toujours absent, ni Mbappé et Verratti, sur le banc au coup d'envoi, les Parisiens ont rapidement pris le dessus sur le premier de Ligue 1 grâce à un but de leur attaquant argentin Mauro Icardi dès la 9e minute (1-0), après une mésentente de la défense nordiste.

Mais les Lillois, qui rêvaient toujours d'un doublé Coupe-Championnat à l'instar de celui réalisé en 2011, ont inquiété à plusieurs reprises Keylor Navas. Parfaitement servi au cœur de la surface parisienne dès l'entame de la rencontre (4'), le numéro 9 des Dogues, Burak Yilmaz, oblige le gardien costaricien à sortir une parade décisive. L'attaquant turc, qui effectuait son retour en tant que titulaire après une blessure au mollet, a ensuite manqué l'égalisation en touchant la barre transversale d'une frappe puissante à la demi-heure de jeu.

Keylor Navas dans un grand soir

Si la réussite a fui les Dogues tout au long de la rencontre, les Parisiens n'en ont, eux, pas manqué. Tout juste entré en jeu à la place de Mauro Icardi, touché à la cuisse, Kylian Mbappé obtient un penalty à quelques minutes de la mi-temps (42'). Le champion du monde français se fait justice lui-même face à Mike Maignan et fait le break pour le PSG (2-0).

Lire aussi

Dos au mur, l'entraîneur nordiste Christophe Galtier joue alors son va-tout au retour des vestiaires, et fait entrer son co-meilleur buteur, Jonathan David. La deuxième mi-temps est à l'avantage des Lillois, qui manquent toutefois de précision dans les 30 derniers mètres et peinent à inquiéter Keylor Navas… jusqu'à la main de Layvin Kurzawa dans sa propre surface (76'), à l'origine d'un penalty pour le LOSC. Mais décidément, rien ne voulait sourire aux Lillois. En patron, le portier parisien choisit le bon côté et sort la frappe de Yusuf Yazici.

Pour Lille, le calvaire ne s'arrête pas là. Kylian Mbappé, auteur d'un déboulé sur son côté gauche démarré depuis son camp, trompe une nouvelle fois Mike Maignan d'un sublime lob à quelques secondes de la fin du match (90+2') et assure la qualification parisienne (3-0).

Avec cette victoire, le Paris Saint-Germain reste toujours en course dans les trois compétitions, dont la Ligue des Champions, dont il connaîtra son adversaire en quarts de finale ce vendredi. En championnat, les hommes de Mauricio Pochettino se déplaceront à Lyon, dimanche, dans un match à l'importance capitale dans la lutte pour le titre. Le LOSC, déjà éliminé de la Ligue Europa, tentera désormais de conserver ses trois points d'avance en tête de la Ligue 1.

Vous aimez le sport ? Alors découvrez le podcast du "club Margotton" où les plus grands athlètes, se livrent au micro de Grégoire Margotton

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée !

Club Margotton, c'est un micro tendu vers l'excellence. Le récit de destins hors du commun. Ils ou elles ont enflammé des stades, repoussé leurs limites... Athlètes, entraîneurs, dirigeants, leurs parcours nous a fait vibrer et ils ont un peu changé nos vies. Ces femmes et ces hommes, pas comme les autres, se livrent au micro de Grégoire Margotton.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Déconfinement : les pistes du gouvernement

EN DIRECT - Covid-19 : 30.472 personnes hospitalisées, 5914 patients en réanimation

VIDÉO - La directrice de la pharmacovigilance danoise s'évanouit en pleine conférence de presse

Résistance au vaccin, circulation en France, létalité : 3 choses à savoir sur le variant brésilien

100.000 morts du Covid en France : quel est le profil des victimes ?

Lire et commenter