Coupe du monde 2015 - La presse anglaise égratigne le XV de la Rose après sa défaite

Coupe du monde 2015 - La presse anglaise égratigne le XV de la Rose après sa défaite

DirectLCI
REVUE DE PRESSE – Battue par le Pays de Galles (25-28), l'Angleterre a reçu de vives critiques de la part de la presse locale qui ne s'est pas privée de tirer à boulets rouges sur la prestation des hommes de Stuart Lancaster.

S'incliner à Twickenham, devant 80 000 fans survoltés, face au Pays de Galles (28-25) en Coupe du monde, fait clairement office d'affront outre-Manche. Déjà poussif lors de son entrée en matière face aux Iles Fidji, le XV de la Rose n'a pas été épargné par la presse locale, comme souvent si saignante à l'égard de son équipe nationale.

Si en une, le Daily Star met en avant "la bataille royale remportée par le Pays de Galles" avec une photo du Prince William et de Kate Middleton pour illustrer ses propos, le constat est beaucoup plus sévère dans les pages intérieures du journal. Le titre "Biggest Loosers" prend place sur la double page du quotidien, et n'oublie pas d'adresser un petit clin d'œil à Dan Biggar, l'ouvreur gallois auteur de 23 des 28 points de son équipe.

"Une nuit de gloire pour le Pays de Galles"

The Sun n'a pas été beaucoup plus tendre avec les hommes de Stuart Lancaster en signifiant que ces derniers avaient pris un "kick in the teeth" (un coup de pied dans les dents) à l'issue de leur défaite contre les Gallois. Le cahier sport du Mail Sport estime de son côté que les Anglais "ont tout gâché" en s'inclinant de la sorte, devant un public acquis à leur cause, alors qu'ils menaient pourtant de dix points. Le cahier sport du Sunday Times regrette également la fin de match gâchée du XV de la Rose et du "travail bousillé".

A LIRE AUSSI >> Les Gallois mettent les Anglais K.O

Dans le lot, certains médias anglais préfèrent quand même mettre en lumière l'énorme prestation des coéquipiers de Sam Warburton, plutôt que la défaite inattendue de leur équipe nationale, à l'image du Sunday Telegraph qui titrait ce matin : "Ils ont fait l'histoire", tandis que The Observer qualifiait cette folle soirée de "nuit de gloire pour le Pays de Galles". Fair-play ces Anglais.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter