Variant Delta : "Nous sommes rentrés dans une quatrième vague", alerte Gabriel Attal

L'exécutif adopte un nouveau projet de loi face à la reprise "éclair" du Covid

RÉSURGENCE - Lors de la présentation des contours du projet de loi relatif à l'extension du pass sanitaire, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a acté, lundi 19 juillet, l'entrée de la France dans la "quatrième vague". Tous les indicateurs de l'épidémie repartent à la hausse, dans le sillage du variant Delta.

Les mots sont lâchés, l'alerte est donnée. "Nous sommes entrés dans une quatrième vague du virus", a confirmé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, lundi 19 juillet, à l'issue du Conseil des ministres réuni pour l'adoption du projet de loi portant notamment sur l'extension du pass sanitaire. La France est confrontée à une résurgence de l'épidémie, liée à la forte propagation du variant Delta dans l'Hexagone et en Outre-mer. "Nous constatons une vague plus rapide, une pente plus raide que les précédentes. Elle peut monter très vite et très haut. Le taux d'incidence atteint désormais 86 pour 100.000 personnes au niveau national, soit une augmentation de près de 125% en une semaine", a-t-il ajouté, en préambule de sa prise de parole. 

"Une hausse de ce type aussi forte, aussi soudaine, nous n'en avions jamais connu depuis le début de l'épidémie dans notre pays. Le nombre de nouveaux cas détectés a doublé en une semaine et depuis plusieurs jours, nous avons franchi le seuil des 10.000 cas positifs chaque jour", a rappelé le porte-parole du gouvernement, estimant que le virus "contamine à la vitesse de l'éclair."

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

39 départements au-dessus du seuil d'alerte

Dans son point presse, Gabriel Attal a souligné la flambée des contaminations, notamment dans les zones touristiques. 

"Seize départements avaient un seuil d'incidence supérieur au taux d'alerte (fixé à 50 pour 100.000 habitants, ndlr) vendredi. Ils sont ce (lundi) soir 39 départements à le dépasser", a-t-il précisé. "La dynamique est particulièrement marquée en Corse avec une hausse de l'incidence de plus de 700%, en Occitanie avec une hausse de 170% et en région Sud avec une augmentation de l'incidence de 130%." "Dans les Pyrénées-Orientales, le taux d'incidence est désormais de 345 pour 100.000 habitants. C'est 25 fois plus qu'au début du mois", a-t-il insisté. "La situation est par ailleurs extrêmement inquiétante en Martinique."

Lire aussi

Le nombre de nouveaux cas quotidiens du Covid-19 continue d'augmenter, selon les chiffres publiés lundi par Santé publique France (SpF). L'agence sanitaire fait état de 4151 cas détectés en 24 heures, contre 1260 lundi dernier (+229%). Il s'agit du plus haut lundi depuis le 26 avril. Dimanche 18 juillet, 12.532 nouveaux cas avaient été détectés, soit le nombre le plus élevé pour un dimanche depuis la mi-mai. La grande majorité de ces nouveaux cas est due au variant Delta, plus contagieux. 

La pression sur l'hôpital reste modérée, même si les chiffres sont à la hausse. Au total, 7041 personnes sont hospitalisées en France pour cause de Covid-19, avec 105 nouvelles admissions en 24 heures. Et la tendance est identique dans les services de soins critiques qui traitent les cas les plus graves : ils comptent 902 patients, avec 11 nouveaux entrants. Pour sortir de cette spirale, Gabriel Attal a de nouveau appelé à la vaccination, jugeant qu'elle "reste insuffisante dans notre pays".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

EN DIRECT - Covid-19 : la Martinique se reconfine dès vendredi

PHOTO - Emmanuel Macron préside un conseil des ministres depuis son avion, un fait inédit

Covid-19 : le pass sanitaire élargi entrera en vigueur le 9 août

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France stagne, après l'or en aviron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.