Cyclisme : Oleg Tinkov "n’aime pas" Alberto Contador et le fait savoir

Cyclisme : Oleg Tinkov "n’aime pas" Alberto Contador et le fait savoir

COUP BAS - Cela ressemble à un règlement de compte. Dans un entretien accordé au site Cyclingnews, Oleg Tinkov a dézingué de belle manière son ancien poulain Alberto Contador, un coureur "qu’il n’aime pas". Le Russe s’est lâché et n’y est pas allé de main morte.

Les histoires d’amour finissent mal en général. Après quatre ans de relation cordiale au sein de l’équipe Saxo Tinkoff, le divorce semble bel et bien entériné entre Oleg Tinkov et Alberto Contador. Dans une interview accordée au site cyclingnews, le Russe, qui a pris la décision de se retirer du peloton cette année, a sévèrement critiqué le coureur espagnol, qui évoluera la saison prochaine dans l’équipe Trek. Tinkov accuse notamment Contador d’être responsable de la seconde place de l’équipe au World Tour. Mais pas que. Attention, sortez les boucliers.

Headshot

Au moment d’évoquer ses souvenis, Oleg Tinkov se rappelle avant tout de la chute de Contador lors du Tour de France 2014. "Je continue de penser qu’il aurait gagné, surtout après l’abandon de Froome. Alberto était le grand favori pour la victoire finale, pas Nibali. Du coup, quand il est tombé, cela a été un grand moment que je n’oublierai pas", a expliqué celui qui a injecté près de 50 millions d’euros dans son équipe. Le vainqueur, déchu de la Grande Boucle 2010, 2011 et 2012, est la cible prioritaire de Tinkov. 

"J’ai de mauvaises relations avec Contador, mais les médias ne l’ont jamais vraiment remarqué. En fait, je n’ai pas de relation avec lui. je le respecte en tant que coureur, mais en tant que personne il ne m’a jamais vraiment plu. Je ne l’aime pas. Même dans l’équipe, la plupart des coureurs ne l’aime pas. Il est parti en ayant une mauvaise relation avec la plupart d’entre eux, sauf le petit groupe espagnol", clame Oleg Tinkov. Et comme si cela ne suffisait pas, celui qui a fondé la banque en ligne Tinkoff en remet une couche et met en garde Luca Guercilena, le manager de l’équipe Trek sur ce petit groupe d’Espagnol.

Lire aussi

    Un "canard boîteux"

    "Il doit être attentif. Il les a recrutés (Contador, Hernandez, ndlr) comme un groupe mais je pense qu’il vont créer beaucoup de problèmes. Je pense qu’Alberto devrait arrêter sa carrière, car il n’est plus aussi fort. C’est un grand champion et doit arrêter maintenant. Je pense qu'il va finir comme un canard boîteux. Il aura l'air stupide. Il ne gagnera plus le moindre Grand Tour", lâche Tinkov sur cyclingnews. Au dela de ses chutes et de ses abandons, Tinkov en veut à Contador de ne pas avoir participer au Tour de Lombardie. "Avec l’argent qu’il gagne, il aurait dû participer. Valverde était malade trois jours avant et il a couru et fini dans le Top 10. C’est la classe".

    Pour finir en beauté, Contador a été prévenu par Oleg Tinkov qu’il ne serait pas à la fête d’adieu organisé à Milan. "Je lui ai dit : tu es malade, reste à la maison. Tu ne peux pas ramener un virus à la fête et rendre tout le monde malade avant les Mondiaux. La fête sera plus belle sans lui, car c'est un triste personnage. Il n'a jamais voulu boire de champagne, il est toujours prudent sur ce qu'il mange car il est concentré sur le Tour de France en juillet. C’est comme cela qu’il était en novembre dernier à Moscou. C'est une attitude stupide, c'est pour ça qu'il n'arrête pas de chuter, il est trop dur avec lui-même. Peter (Sagan) est plus relax. Les gens toujours sérieux sont ennuyants. Ils peuvent aller se faire voir. Ils sont chiants, leur vie est nulle". N’en jetez plus, la coupe est pleine.

    Lire aussi

      Au delà du Pistolero, Oleg Tinkov a également évoqué les nombreux problèmes qui perdurent dans le cyclisme et critique l’UCI (Union Cycliste Internationale). L’homme d’affaires de 48 ans évoque l’avenir incertain du World Tour, les décisions surprenantes prises durant la Vuelta (où de nombreux coureurs arrivés hors-délais avaient été repêchés, ndlr) ou le prochain championnat du monde où est organisé un contre-la-montre par équipe. Oleg Tinkov est même favorable au fait qu’ASO, société organisatrice du Tour de France, devrait prendre le contrôle global des affaires.

      Sur le même sujet

      Les articles les plus lus

      EN DIRECT - Covid-19 : 25 contaminations au variant Omicron désormais confirmées en France

      Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

      Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

      Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

      Présidentielle 2022 : un premier meeting "à risque" pour Eric Zemmour

      Lire et commenter
      LE SAVIEZ-VOUS ?

      Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

      Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.