De retour de blessure, Messi marque et le Barça se promène contre La Corogne

SPORT

LIGA - Le FC Barcelone s’est très facilement imposé contre le Deportivo La Corogne samedi au Camp Nou (4-0). De retour de blessure, Lionel Messi a commencé la rencontre sur le banc avant de rentrer et marquer. Rafinha et Luis Suarez ont également fait trembler les filets.

Il ne lui en a pas fallu beaucoup. A peine deux minutes de jeu. Placé sur le banc des remplaçants par Luis Enrique, Lionel Messi est entré en jeu à la 55e minute de jeu à la place de Sergio Busquets. Et sur son deuxième ballon touché, l’Argentin a fait trembler les filets de German Lux à la 58e minute à la suite d’une magnifique combinaison entre Rafinho, Digne et Neymar, passeur décisif. Absent depuis près de trois semaines, "la Pulga" a effectué un retour sur les rectangles vert de la meilleure des manières.

Rafinha décisif

Avant que le quintuple Ballon d’or ne foule la pelouse du Camp Nou, Lionel Messi a assisté à une véritable démonstration de ses coéquipiers en première période. Bousculé en début de match par le Deportivo, le Barça, après avoir inscrit le premier but par l’intermédiaire de Rafinha (21e), a déroulé. Le milieu de terrain brésilien, dans tous les bons coups, a doublé la mise un quart d’heure plus tard en reprenant victorieusement un ballon relâché par German Lux. Juste avant la mi-temps, c’est Luis Suarez qui a inscrit le troisième but des Catalans. L’Uruguayen a profité d’une jolie passe de Neymar pour tromper une nouvelle fois le portier argentin.

Lire aussi

    Grâce à cette victoire nette et sans bavure, le Barça est repassé provisoirement devant ses deux grands rivaux, l'Atlético et le Real qui jouent respectivement contre Grenade et le Betis. Les Blaugranas sont cependant devancés par le FC Séville qui est allé s’imposer, non sans mal, sur le terrain de Leganès (3-2). C’est la première victoire des Andalous à l’extérieur depuis plus d’un an et demi. Le Deportivo, qui a fini la rencontre à dix après l’expulsion de Laure, est pour le moment premier non relégable. Les prochaines semaines s’annoncent compliquées en Galice.

    Lire et commenter