Début des Jeux paralympiques : la sprinteuse française Nantenin Keita dans les starting blocks

DirectLCI
PORTRAIT - Atteinte de déficience visuelle, Nantenin Keita vise l'or sur les épreuves de sprint et de saut en longueur. Portrait de cette battante sur les lieux de sa préparation, en Bretagne, avant son décollage pour Rio.

Nantenin Keita a un papa célèbre. Salif Keita, musicien malien véritable légende de l'afrobeat. Mais Nantenin est aussi – et surtout – une championne d'athlétisme reconnue. Avec les autres membre de la délégation française, composée de plus de 230 personnes dont 126 sportifs (42 femmes et 84 hommes), elle débute ce mercredi les Jeux paralympiques, qui s'ouvrent quinze jours après la fin des épreuves des valides. 


Albinos comme son père et déficiente visuelle (c'est une des conséquences de cette particularité génétique héréditaire qui affecte la pigmentation), Nantenin Keita affiche un palmarès particulièrement étoffé. championne du monde du 400 m malvoyant en 2006, médaille de bronze sur 400 m aux Jeux paralympiques d'été de 2008 et médaille de bronze sur 100 m aux Jeux paralympiques d'été de 2012. A 31 ans, Nantenin Keïta espère faire encore mieux que lors des précédents Jeux paralympiques.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter