Derby de Manchester (J-4) : à United, après avoir dépensé 185 millions en transferts, on lance un plan d’économies

SPORT
FOOTBALL – Manchester United a beau être le 3e club le plus rentable du monde, et avoir lâché quelque 185 millions d’euros en transferts cet été, il n’en reste pas moins près de ses sous. À quatre jours d’un derby bouillant contre les voisins de City, focus sur une drôle de mesure.

Il n’y a pas de petits profits, paraît-il. D’ailleurs, il se dit aussi que c’est en étant radin qu’on devient riche. Des principes que semble mettre en application Manchester United. Oui, ce club qui, cet été, a investi 185 millions d’euros  (hors bonus) pour recruter quatre joueurs, faisant au passage de Paul Pogba le joueur le plus cher de tous les temps. Oui, ce club, dont la valeur est estimée à 2,5 milliards d’euros, et qui a engrangé 519,5 millions de bénéfices en 2015. Eh bien figurez-vous que ce club, qui affrontera le City de Guardiola samedi dans un derby du feu de Dieu, vient de prendre une mesure drastique, et quelque peu surprenante.

"Ce n'est pas rentable"

The Sun révèle en effet que consigne a été donné aux joueurs de l’équipe première de ne pas échanger leurs maillots à la fin des matchs, ni même de les lancer à des supporters. « Parce que ce n’est pas rentable », a expliqué une source interne aux Red Devils au quotidien anglais. Qui nous apprend qu’en fait, un nombre limité de tuniques est donné à chaque joueur au début de la saison : deux à manches courtes et deux à manches longues !

Lire aussi

L’idée serait venued’un match de FA Cup joué la saison dernière contre Cambridge United, en constatant que cette modeste équipe pratiquait cette politique, pour des raisons budgétaires évidentes à son échelle. Concernant Manchester United, cela l’est moins. Rappelons tout de même qu’en comptant les contributions de l’équipementier, Adidas, et du sponsor, Chevrolet, ledit maillot rapporte au club un peu plus de 130 millions d’euros chaque année.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter