Deux mois après, Sotchi abandonné

Deux mois après, Sotchi abandonné

DirectLCI
ESPRIT OLYMPIQUE - Les Jeux olympiques et paralympiques terminés, la station balnéaire de Sotchi a repris son rythme de vie normal... ou presque. Car les infrastructures, construites spécialement pour l'occasion, sont laissées à l'abandon. Un photographe a pris une série de clichés qui témoignent de cette atonie.

Ils étaient ''les plus beaux jeux de l'histoire'', dixit le président du Comité international paralympique Philip Craven, symbole d'une Russie ''ouverte et modernisée'', comme se réjouissait son Président Vladimir Poutine. Deux mois après leur début, le 7 février dernier, les Jeux olympiques de Sotchi laissent une trace indélébile dans le paysage de la station balnéaire russe. Difficile de manquer des immeubles et routes construites exprès pour l'occasion, quand il n'y avait rien auparavant. Sauf qu'il n'y a pas grand-chose de plus aujourd'hui.

Chiens errants et bus rares

Maisons individuelles pas encore terminées, village olympique à l'abandon, rares passages de bus pour briser le silence : journalistes et athlètes ont laissé derrière eux un site fantôme, que seuls quelques chiens errants se sont réappropriés. Les touristes, tant espérés après les épreuves sportives, n'ont jamais mis les pieds dans le Caucase, qui risque de ne rester qu'un site olympique à l'abandon.

Si toutes les caméras sont parties, le photographe Alexander Valov a publié sur son blog, BlogSochi , une série de photos du site, toutes plus accablantes les unes que les autres. La neige partie elle aussi, les clichés donnent une impression de désert. Le reportage a été intitulé ''Ville morte''. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter