Diaby, Riner, Paire... ce que vous avez raté mercredi matin

Diaby, Riner, Paire... ce que vous avez raté mercredi matin

SPORT
DirectLCI
SPORTS - A mi-journée, metronews vous propose un petit tour d'horizon de l'actualité sportive avec cinq informations de choix. Au menu de ce mercredi, l'énième retour sur les terrains d'Abou Diaby, le "tweet clash" de Benoît Paire ou la paternité de Teddy Riner. Sans oublier, bien sûr, la finesse technique du Portugais Pepe.

Abou Diaby, 402 jours plus tard. Le milieu de terrain français de 27 ans a retrouvé le chemin des terrains pour la première fois depuis une rupture des ligaments croisés enregistrée en mars 2013, mardi lors de la rencontre entre les U21 d'Arsenal et leurs homologues de Chelsea (défaite 2-1). Titulaire, l'ancien pensionnaire de Clairefontaine a disputé l'intégralité de la première période avant de céder sa place à la pause. "Appliqué" en entame, le meilleur ennemi de la sécurité sociale a ensuite "perdu de son éclat", rapporte le site officiel des Gunners . C'est tout de même une bonne nouvelle pour Arsène Wenger, qui devrait bientôt pouvoir compter sur le Tricolore. Jusqu'à son prochain séjour à l'infirmerie.

Benoît Paire abandonne puis s'agace. Les semaines se suivent et se ressemblent pour Benoît Paire. Après avoir chuté d'entrée à Monte-Carlo face à l'Espagnol Albert Montanes, le 36e joueur mondial a récidivé, mardi à Barcelone. Mené 6-4, 5-1 par le Kazakh Andrey Golubev, le Français n'a pas été au bout du match, préférant abandonner en raison, vraisemblablement, d'un réveil de sa douleur à un genou. Une attitude que beaucoup de Twittos ont assimilé à un manque de respect. Du coup, l'Avignonnais, lassé de se faire reprendre de volée sur le réseau social, a fait part de son irritation en 140 caractères. Et suscité une nouvelle vague de commentaires "assassins".

Teddy Riner, le jeune papa repart au combat. Superstar des tatamis, le Français lance sa saison 2014 à Montpellier, qui accueille à partir de jeudi des championnats d'Europe de jeu déjà remportés à trois reprises par Riner. Dans l'Hérault, la référence mondiale des plus de 100 kg combattra pour la première fois dans la peau d'un jeune papa puisqu'on a appris mardi que le champion de 25 ans était récemment devenu le père d'un petit garçon. De quoi rendre le champion olympique et sextuple champion du monde de judo encore plus irrésistible ? Réponse samedi.

Quand ça ne VA pas... Dimanche, Valenciennes a pris l'eau face à Nantes (6-2) à l'occasion de la 34e journée de Ligue 1. Quelques heures après un match au terme duquel de nombreux supporters ont voulu en découdre avec les joueurs sur le parking du stade du Hainaut, Mathieu Dossevi avait visiblement envie d'aller s'aérer l'esprit en discothèque. Le milieu de terrain du club nordiste a alors pris son véhicule, une Maserati, en compagnie de son frère Thomas. Problème, les deux hommes ont été victimes d'un carjacking. La Voix du Nord révèle que les deux frères ont été aspergés de gaz lacrymogène et ont dû abandonner le bolide italien aux malandrins. "Cela n’a rien à voir avec le football, mais avec le type de voiture", a estimé le président de VA, Jean-Raymond Legrand.

Pepe, l'improbable roi du petit pont. Défenseur de grande qualité, Pepe est davantage connu pour ses coups de sang et sa brutalité passagère que pour sa finesse technique. Pourtant, l'international portugais peut se muer en esthète. Marcelo en a fait les frais lors d'un entraînement du Real Madrid, mardi, à la veille du choc face au Bayern Munich en demi-finale aller de Ligue des champions . Le latéral brésilien a en effet pris cher en se faisant "humilier" à deux reprises au cours d'un taureau. Le pire, c'est que tout a été filmé.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter