Lance Armstrong va débourser 5 millions de dollars pour éviter un procès pour dopage

SPORT
CYCLISME – Lance Armstrong va finalement verser cinq millions de dollars au gouvernement américain et à l’un de ses anciens coéquipiers. Ce qui devrait sonner la fin de ses tracas avec la justice.

"Je suis heureux d'avoir résolu cette affaire et de pouvoir avancer dans ma vie". Lance Armstrong va finalement débourser cinq millions de dollars pour en finir avec ses ennuis judiciaires. Petit retour en arrière : quand l’ancienne gloire du cyclisme avait reconnu en 2013 avoir eu recours à des dopants, il s’était attiré les foudres des siens. Au point de perdre son palmarès et d’être radié à vie. Le gouvernement américain avait alors estimé à l’époque que les agissements du coureur étaient nuisibles à son sponsor, l’US Postal, le service public postal américain. Et l’Etat – auquel s’était greffé son ancien coéquipier Floyd Landis - d’exiger pas moins de 100 millions en guise d’indemnisation.  


Alors qu’un procès était attendu en mai, Lance Armstrong va finalement débourser cinq millions de dollars pour indemniser l’Etat et son ancien partenaire qui avait en quelque sorte donné l'alerte en 2010. Ce dernier avait ainsi révélé avoir utilisé des produits dopants dans sa carrière avant d’accuser Lance Armstrong.  Lequel devra en outre lui payer 1,65 millions de dollars pour couvrir ses frais de justice. 

En vidéo

Cyclisme : Lance Armstrong a-t-il roulé avec un vélo truqué ?

"Cela met un terme à toutes les procédures contre Armstrong liées à ses aveux faits en 2013 de recours à de substances dopantes durant sa carrière de coureur professionnel", a réagi son avocat Elliot Peters dans un communiqué. "Je suis particulièrement satisfait d'avoir fait la paix avec US Postal, a de son côté souligné le principal intéressé. Même si je trouvais la procédure injustifiée et injuste, j'essaie depuis 2013 d'assumer mes responsabilités pour mes erreurs et de faire amende honorable quand c'est possible". 

Plus d'articles

Lire et commenter